Cet article date de plus de 3 ans

Marseille : en cas de doute, les pharmaciens peuvent désormais ausculter vos grains de beauté

Depuis le lundi 4 juin, trois pharmacies en France, Paris, Alès et Marseille, proposent d'examiner les grains de beauté. Vous avez un doute, vous ne pouvez pas avoir de rendez-vous rapidement avec un dermatologue, le pharmacien peut désormais vous proposer un test
Le dermatoscope permet de prendre une photo d'un grain de beauté pour ensuite être analysé par un dermatologue
Le dermatoscope permet de prendre une photo d'un grain de beauté pour ensuite être analysé par un dermatologue © France 3 Provence-Alpes
Vous avez un grain de beauté qui a une couleur ou une forme qui vous inquiète, vous avez un doute et vous ne pouvez pas avoir de rendez-vous avec votre dermatologue avant longtemps, votre pharmacien peut désormais vous aider.
Depuis le lundi 4 juin, trois pharmacies en France, Paris, Alès et Marseille, vous proposent de réaliser un test.
C'est une initiative du réseau Pharmabest, bientôt une cinquantaine de pharmacies à travers la France pourront proposer ce service.
Mais qu'en pensent les dermatologues ?

Nous avons interrogé le docteur Gérard Terrier, de la clinique de Marignane, groupe Almaviva

durée de la vidéo: 01 min 55
Cancer de la peau


Déroulement du test

Sans rendez-vous, le pharmacien invite le patient dans une pièce dédiée. Un questionnaire médical est rempli dans un premier temps, puis le pharmacien utilise un dermatoscope pour prendre une ou plusieurs photos du grain de beauté signalé par le patient. Les clichés sont ensuite envoyés sur une plateforme, Screen Cancer, située dans le Nord-Est de la France.
Sur la plateforme, des dermatologues examinent les photos et la réponse est envoyée directement au patient dans les 15 jours.
Pour le moment, ce service n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale, ni par les mutuelles. Le patient doit débourser 28 euros pour un dépistage et 14 euros par grain de beauté supplémentaire. Aucune donnée concernant le patient n'est conservée par le pharmacien.


Un diagnostic précoce peut sauver des vies

En France, chaque année, 14.300 personnes sont touchées par le mélanome et ce cancer fait 1.800 morts par an. C'est le plus grave des cancers de la peau, il peut évoluer très rapidement et produire des métastases. Si le diagnostic est réalisé suffisamment tôt, ce cancer peut être mieux soigné.

A Marseille, seule la pharmacie Prado Mermoz, avenue du Prado, dans le 8° arrondissement de Marseille, est équipée pour pratiquer des tests de dépistage du mélanome.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société