Marseille : comment sera le parc Chanot du futur ?

Le Grand Palais du Parc Chanot sera détruit pour être construit quelques mètres plus loin et plus grand / © France 3 Provence-Alpes
Le Grand Palais du Parc Chanot sera détruit pour être construit quelques mètres plus loin et plus grand / © France 3 Provence-Alpes

Le Parc Chanot s'apprête à changer de siècle. A l'occasion du renouvellement de la délégation de service public pour la gestion du site, la mairie de Marseille souhaite transformer et moderniser le Parc pour le rendre plus attractif

Par Ludovic Moreau

Le Parc Chanot, situé en cœur de ville dans le 8° arrondissement de Marseille, c'est aujourd'hui sept salles, réparties sur 17 hectares. Le complexe n'a que très peu évolué depuis les derniers grands travaux des années 1960. Pour la mairie de Marseille, il est temps de changer de siècle et rester en concurrence avec les autres grandes métropoles françaises. La ville souhaite un lieu plus ouvert au grand public, un lieu plus moderne et plus attractif.

Les études que nous avons réalisées indiquent qu'une allée centrale très arborée puisse traverser le Parc et il faudrait aussi moderniser les salles pour accueillir des salons beaucoup plus importants

explique Gérard Chenoz, adjoint au maire, en charge des grands projets d'attractivité.
Cette allée centrale ouverte au public partirait du rond-point du Prado pour rejoindre l'esplanade Ganay.

Les grandes transformations

Une allée centrale donc, arborée, ouverte aux piétons et aux cyclistes et qui permettrait de faire la liaison entre le rond-point du Prado et le Palais des sports, devrait voir le jour. L'esprit du futur parc serait globalement d'être plus ouvert, avec plus de verdure.
Côté salles d'expositions, la plupart seront normalement détruites pour créer des espaces plus grands et plus modernes. L'historique "Grand Palais" doit être démoli et reconstruit quelques mètres plus loin, seule la façade pourrait être conservée. Le prochain "Grand Palais" sera également plus grand, il est actuellement de 27.000 m2 et passerait à 40.000 m2, peut-être sur deux niveaux.

Une nouvelle délégation de service public pour la gestion du Parc Chanot

Créé en 1906, le Parc Chanot a accueilli la première exposition coloniale. A partir de 1924, la gestion du site et l'organisation de la foire de Marseille sont confiées à la SAFIM et le contrat de délégation de service public liant la SAFIM à la mairie de Marseille se termine en décembre 2019. Une occasion rêvée pour la municipalité et redéfinir l'avenir du site. La décision de lancer un appel à candidature pour le renouvellement de la délégation de service public sera votée lors du prochain conseil municipal, le 25 juin prochain. Déjà 4 ou 5 groupes seraient candidat à la reprise, dont la SAFIM.
Cependant, pour remporter le marché, le futur repreneur devra être porteur d'idées nouvelles, réaliser les grands travaux et supporter financièrement une partie du chantier. Le coût estimé serait entre 120 et 200 millions d'euros en fonction des options choisies. Le reste du financement serait assuré par les collectivités locales.
Le futur repreneur assurera la délégation de service public pour une durée de 25 ou 30 ans.
Le début des travaux n'est pas prévu avant 2021 ou 2022.

Reportage : Marie Bail

Sur le même sujet

La circulation perturbée à Nice par la fête de la musique

Les + Lus