Marseille : la crèche provençale installée dans le hall d'entrée de la Région Paca fait polémique

A trois semaines de Noël, le président LR de région Renaud Muselier crée la polémique à Marseille en installant pour la 1ère fois dans le hall de l'Hôtel de la région Paca, une crèche provençale géante. 

Par Annie Vergnenegre

Le président de la région Paca, Renaud Muselier a posté sur son compte Twitter une photo de la crèche provençale que le public peut venir admirer à l'Hôtel de Région. C'est la première fois qu'une crèche est installée dans le hall d'entrée du siège de la région. Et le président marseillais, qui dit vouloir ainsi "défendre nos traditions et notre identité", en est particulièrement fier :

Le FN applaudit 


Le vice-président FN de la région Philippe Vardon a immédiatement salué cette décision, rappelant que le Front national en avait fait la demande l'an dernier : 
Marion Maréchal Le Pen s'était en effet émue de l'absence de crèche à la Région, défendant déjà  "l'art santonnier", "symbole de la culture et de l'identité de la région".

De nombreux internautes réagissent vivement à ce rapprochement de point de vue entre le patron du conseil régional avec la conseillère frontriste : 

Les crèches de Wauquiez et Ménard illégales


A quelques centaines de kilomètres de Marseille, en Auvergne-Rhône-Alpes, un autre président de Région a vu l'installation de sa créche jugée illégale l'an dernier. Laurent Wauquiez, candidat à la présidence du parti LR, a décidé cette année de contourner l'interdiction en installant hier une "exposition sur l'art des santonniers" avec cinq scènes de la Nativité, autour d'un immense sapin, dans le hall d'entrée de son Hôtel de Région.

Le 10 novembre dernier, le Conseil d’Etat avait également retoqué la crèche du maire de Béziers Robert Ménard, après trois ans de procédure judiciaire. Le droit applicable aux crèches dans les bâtiments publics a été dicté en novembre 2016 par le Conseil d'Etat, plus haute juridiction administrative, qui autorise ces installations sous de strictes conditions jugeant notamment une créche "légale si elle présente un caractère culturel, artistique ou festif, mais non si elle exprime la reconnaissance d’un culte ou marque une préférence religieuse". 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marie-Christine Thouret, maire de Sospel (06)

Les + Lus