Marseille : grève totale des avocats aujourd'hui

Les avocats du barreau de Marseille sont en grève ce mercredi
Les avocats du barreau de Marseille sont en grève ce mercredi

Les avocats du barreau de Marseille ont décidé la grève totale ce mercredi. Près de 300 robes noires se sont rassemblées à 11h devant le palais de justice avant une marche vers la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Par Ludovic Moreau


Les robes noires étaient dans la rue mercredi à Marseille. Les avocats ont décidé la grève totale. 

Ils ont demandé le renvoi des audiences et il n'y aura pas d'avocat commis d'office ni désigné au titre de l'aide juridictionnelle.

Un rassemblement était prévu à 11h devant le palais de justice. Près de 300 avocats ont manifesté devant la préfecture des Bouches-du-Rhône.
 


Les raisons de la colère

Les avocats sont en grève et manifestent contre la réforme de la justice. Alors que des discussions étaient en cours avec le Garde des Sceaux, des parlementaires LREM ont glissé quelques amendements dans le projet de loi qui ont semé la colère des robes noires.

"On est en train d'organiser une privatisation de la justice qui relève de l'apprenti-sorcier" affirme Geneviève Maillet, le bâtonnier de Marseille.

La création de tribunaux criminels départementaux, la spécialisation des juridictions entraîneront des déplacements importants des justiciables. "Qui souhaite parcourir 400 km pour accéder à son tribunal", indique maître Yann Arnoux-Pollak, le futur bâtonnier de Marseille.

La réforme prévoit aussi que la fixation des pensions alimentaires sera décidé par le directeur de la Caf et non plus par un juge. "La justice est le dernier rempart contre l'arbitraire", insiste le futur bâtonnier. Il dénonce une "robotisation de la justice".

Une justice assassinée à Avignon

Les avocats du barreau d'Avignon étaient aussi en grève. Une cinquantaine d'entre eux se sont rassemblés devant le palais de justice. Derrière leur banderole, ils ont dénoncé une "justice assassinée", une "justice sacrifiée".

A Carpentras, 40 à 50 avocats ont manifesté devant le palais de justice, puis la sous-préfecture pour protester contre la réforme de la justice. 

Sur le même sujet

Les + Lus