Marseille : gros butin pour des femmes de ménage de H&M

© SOUILLARD Bruno / PHOTOPQR/LA PROVENCE
© SOUILLARD Bruno / PHOTOPQR/LA PROVENCE

Le préjudice est estimé à 100 000€. Pendant deux ans, des femmes de ménage ont volé des vêtements, sous-vêtements et produits cosmétiques dans le magasin H&M du Grand Littoral. Elles opéraient avant l'ouverture du magasin et avaient trouvé une astuce pour enlever les antivols. 

Par Nathalie Deumier

Connaissant le prix d'un vêtement chez H&M, ont peut imaginer que les femmes de ménage en ont volé une très grande quantité pour atteindre la somme de 100 000 €. C'est en tout cas le préjudice actuellement estimé.

En février 2016, deux femmes de ménage commencent à voler des vêtements, sous-vêtements et produits de maquillage chez H&M Grand Littoral. Plus tard, elles seront quatre à participer au trafic. L'équipe travaille tôt le matin avant l'ouverture du magasin, de façon autonome.

Elles désamorcent les antivols sous les caméras 


En étudiant les images des caméras de vidéo-surveillance, les enquêteurs remarquent que les femmes font semblant de nettoyer un comptoir pour passer les vêtements dessus et déverrouiller les antivols. Un système à la fois discret et grossier.

Les quatre femmes ont toutes été placées en garde-à-vue. Une partie du matériel dérobé a été retrouvé chez elles. On suppose qu'elles gardaient certains produits pour elles et en revendaient d'autres.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le crash de deux hélicoptères militaires fait cinq morts dans le Var

Près de chez vous

Les + Lus