Marseille : un homme enterré à la place d'un autre

Rabah Ali Ani âgé de 70 ans a été inhumé dans le carré musulman du cimetière Saint-Pierre à la place d'une autre personne. Les dépouilles ont été inversées à l'hôpital de la Timone. 

© France 3 Provence-Alpes
Victime d'une insuffisance respiratoire, Rabah Ali Ani, un homme célibataire de 70 ans décède au début du mois de novembre dernier. Vivant seul à Marseille dans son appartement, sa famille n'est pas de suite au courant de sa mort.

Durant ce laps de temps, par erreur, Rabah Ali Ani est inhumé au cimetière Saint-Pierre à la place d'une autre personne. C'est en se rendant à la chambre mortuaire de l'hôpital de la Timone, le 13 décembre, que son neveu découvre que les corps ont été échangés.

Aujourd'hui, il a fait appel à un avocat pour essayer de comprendre les raisons de cette erreur. La direction de l'Assistance publique déplore un disfonctionnement majeur au sein de la chambre mortuaire. Une enquête interne est en cours et la famille envisage de porter plainte.

durée de la vidéo: 01 min 46
Marseille : un homme enterré à la place d'un autre

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société