• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille: manipulation, dons robotisés, les rumeurs s'emballent autour de la cagnotte en soutien aux forces de l'ordre

Plus de 1 377 000 euros. Le succès inattendu de la cagnotte lancée par Renaud Muselier en soutien aux forces de l'ordre, a déclenché une vague de soupçons sur les réseaux sociaux. Certains internautes dénoncent une manipulation, démentie explications à l'appui par Leetchi. 

Par Annie Vergnenegre

1 377 513 euros. 50 052 donateurs. Le succès fulgurant de la cagnotte lancée par Renaud Muselier en soutien des forces de l'ordre en réponse à celle lancée en faveur du "boxeur de gendarme" alimente les plus folles rumeurs sur les réseaux sociaux.
A la cérémonie des voeux de la région, ce vendredi matin, le président de la région a réagi : "En tant que citoyen j’ai pris l’initiative de lancer cette cagnotte.(...) Nous avons rééquilibré les valeurs . C’est un clin d’œil amical et bienveillant aux forces de l’ordre qui nous protègent". 
Les voeux de Renaud Muselier à la région. / © Emmanuel Zini F 3 Provence Alpes
Les voeux de Renaud Muselier à la région. / © Emmanuel Zini F 3 Provence Alpes

Il ajoute : "C’est une très grosse surprise très agréable .(...) Ce n’est pas Muselier, président de région LR, ce n’est pas une démarche partisane mais celle d’un citoyen révolté. J’ai pris le même site que celui de la première cagnotte. Si on conteste la véracité de ces dons, il faut contester celle de l’autre cagnotte". 

Un fake ?

Car pour les pro-gilets jaunes, il ne peut s'agir que d'une "manipulation", un "fake" pour reprendre un mot à la mode.
Et les indices de suspicion ne manquent pas : "Dans la nuit du 9 au 10 janvier, un afflux considérable de donateurs, sans doute insomniaques, afflua sur le compte"  note Pierrick Tillet sur le Yétiblog, qui voit dans cette constance des dons "nocturnes" l'oeuvre d'un robot. Il s'interroge tout autant sur les "doublons de commentaires".  

Ralentissement dans l'affichage 

Du côté de Leetchi, pas de quoi en faire une polémique. Les explications sont simples et mécaniques. "Quelques explications sur l’évolution de la cagnotte de soutien aux forces de l’ordre : comme nous l’avons indiqué hier soir, nous avons subi des ralentissements dans l’affichage des participations" explique Leetchi sur Twitter.
"Ce volume élevé de visites et de dons sur une même cagnotte a entraîné un ralentissement de la validation et donc de l'affichage en temps réel des sommes versées. Ce qui a eu pour conséquence de créer un effet de “file d’attente” dans l’affichage des contributions" détaille le site internet.

Rattrapage dans la nuit

"En début de soirée, nous avons mis en place une optimisation qui a permis de fluidifier cet affichage. Le rattrapage du retard accumulé pendant la journée s'est fait graduellement pendant la nuit. D'où cette impression de montants augmentant de manière automatique et régulière" ajoute-il.

Message d'erreur

"Concernant les doublons (nom, prénom, montant) : lorsque nous rencontrions ces ralentissements, des participants ont eu un message d’erreur et ont renouvelé leur don alors que le précédent avait été validé. Les remboursements sont traités au fur et à mesure",
A lire le fil de discussion, ces explications ne convainquent visiblement pas les complotistes:  
"Les mecs, la boss de leetchi est un soutient d'En Marche tout comme l'actionnaire du principal fonds d'investissement Kima Ventures qui a permi à cette start-up de décoller en 2010. Xavier Niel (Free, le Monde), un proche de Macron est le principal actionnaire de ce fonds..." affirme @Frederic1L1.

Une cagnotte bien utile ?

Ce matin, la polémique s'est déplacée sur la nécessité d'une telle cagnotte pour les policiers après les propos d'Eric Morvan. Le directeur général de la police nationale a déclaré sur France Inter : "La police nationale n'a pas besoin de cagnotte (...) Elle jouit d'une bonne image dans le pays". 

 "La police n’a peut-être pas besoin d’une cagnotte comme semble l’indiquer Eric Morvan mais nos policiers ont besoin de casques dans le Var et d’équipements partout en France ! Nos forces de l’ordre bénéficieront de la solidarité nationale" a répondi Renaud Muselier dans un tweet :

 

Sur le même sujet

Isabelle Colombani(83)

Les + Lus