Cet article date de plus de 3 ans

Marseille : le musée de la Savonnerie du Midi ouvrira ses portes courant juillet aux Aygalades

La campagne de crowfunding lancée par la Savonnerie du Midi pour la création de son futur musée du Savon de Marseille a été un succès. Le public devrait le découvrir dès cet été sur le site de l'usine où les vieux chaudrons à l'arrêt depuis 1998 ont repris du service.
La Savonnerie du Midi produit le savon de Marseille depuis 1894 aux Aygalades à Marseille.
La Savonnerie du Midi produit le savon de Marseille depuis 1894 aux Aygalades à Marseille. © La Savonnerie du Midi
La salle des chaudrons, c'est le coeur de la Savonnerie du Midi, créée en 1894. Aux Aygalades dans les quartiers nord de Marseille, des essais sont en cours pour relancer la fabrication traditionnelle de la pâte à savon (la saponification).

Retour au procédé traditionnel


Deux des cinq chaudrons à l'arrêt depuis 20 ans ont été rénovés et remis en service. Cela fait partie du projet mené par la PRODEF, propriétaire de la savonnerie marseillaise depuis 2015 qui y a investi 1,5 millions d'euros.

On a la conviction que les consommateurs aujourd'hui, en France comme à l'étranger veulent des produits écologiques et authentiques,

explique Guillaume FLEVET le directeur général de la Savonnerie du Midi."Ils veulent savoir comment ils sont fabriqués, où et par qui." 

D'où l'idée du Musée de la Savonnerie du Midi qui ouvrira ses portes courant juillet dans deux bâtiments rénovés au coeur du site, dans le 15e arrondissement. La campagne de crowfunding lancée pour récolter 15.000 euros s'est achevée le 5 mai. L'objectif a été atteint grâce à 93 donateurs.
L'argent récolté va servir à financer la scénographie confiée à Sylvain Massot de l'atelier Dodeskaden. Le projet prévoit entre autre un espace vidéo, une installation artistique associant la Cité des Arts de la Rue et un espace pédagogique avec une mini-savonnerie.

Défendre le savoir-faire du Maître savonnier​


"L'idée est de défendre la savon de Marseille traditionnel, avec les autres savonneries au sein de l'Union des Professionnels du Savon de Marseille", souligne Guillaume Flevet. L'USPM qui regroupe la Savonnerie du Midi, le Savonnier Marius Fabre, la Savonnerie du Fer à Cheval et le Savon du Sérail, a déposé il y a deux ans une demande d'homologaton auprès de l'INPI pour créer une appellation d'origine protégée. "Le dossier est toujours en cours d'examen", note le directeur de la Savonnerie de Marseille.

Le musée de la savonnerie du Midi accueillera dans ses trois salles, sur 170 m2, une partie de la riche collection privée de Mario Quittard, passionné par l'histoire du savon de Marseille. Nous l'avions rencontré au milieu de ses savons (il en possède 400) et autres objets insolites qu'il conserve pour le moment dans son garage.
durée de la vidéo: 01 min 52
Collectionneur spécialiste du savon de Marseille
Dans les deux chaudrons rénovés, la Savonnerie du Midi prévoit de fabriquer 900 tonnes de savon. La société qui emploie 21 personnes a réalisé 6,7 millions d'euros de chiffres d'affaires en 2017.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie tradition sorties et loisirs