• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : une procédure disciplinaire est lancée contre l'ex-gestionnaire du CE de la RTM

Procédure disciplinaire contre l'ex-gestionnaire du comité d'entreprise de la RTM / © PHOTOPQR/LA PROVENCE
Procédure disciplinaire contre l'ex-gestionnaire du comité d'entreprise de la RTM / © PHOTOPQR/LA PROVENCE

Parallèlement à la procédure judiciaire en cours pour malversations et détournements de fonds au sein du comité d'entreprise de la RTM, une procédure disciplinaire est lancée contre l'ex-gestionnaire du CE

Par Ludovic Moreau

Les éléments complémentaires présentés par le commissaire aux comptes lors de la séance du comité d'entreprise vendredi dernier justifient l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre les gestionnaires de CE, entre 2014 et 2016

a précisé Pierre Reboud, directeur général de la RTM à l'AFP. M. Reboud réagissait aux révélations sur le dossier, publiées dans un article du Canard Enchaîné.
Selon les informations du Canard, les détournements de fonds seraient bien supérieurs à ceux initialement annoncés. L'audit d'un cabinet mandaté par le CE montre qu'au-delà des 83.807 euros en espèce volatilisés, des "chèques à caractère frauduleux" sans justificatif auraient été émis. Des chèques d'un montant total de 295.274 euros entre 2014 et 2016.
Par ailleurs, Pierre Reboud a confirmé l'information du Canard Enchaîné selon laquelle, le CE devrait 3,3 millions d'euros d'arriérés à l'Urssaf, en plus d'une pénalité d'un demi-million d'euros.
Point de départ de cette affaire, une plainte pour malversations et détournements de fonds, déposée le 13 mars par Patrick Ripoll, secrétaire de la CFDT à la RTM, contre l'ancien trésorier du CE. En 2016, un trou dans les caisses du CE a été découvert, les fonds du loto annuel avaient disparu.
Dans un entretien accordé à l'AFP, Patrick Ripoll affirme que ce même trésorier est soupçonné d'avoir acheté une voiture avec les fonds du CE, en dissimulant l'achat sous forme de nuits d'hôtels de salariés.

Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus