Réduction des déchets : la Métropole Aix-Marseille cherche des candidats pour relever un défi zéro déchet

Publié le Mis à jour le

La Métropole Aix-Marseille-Provence propose à une cinquantaine de foyers d'expérimenter pendant six mois le "zéro déchet, zéro gaspillage". Les témoignages recueillis doivent permettre d’améliorer les actions existantes en faveur de la réduction des déchets.

624 kg de déchets : voilà ce que produit un habitant de la métropole Aix-Marseille chaque année. Pour endiguer cette production, un plan métropolitain de prévention des déchets ménagers et assimilés (PMPDMA) a été voté en décembre 2019, explique la Métropole dans un communiqué.

Ce plan prévoit une série d’actions pour réduire la production des déchets ménagers sur six ans. La Métropole ambitionne de réduire de 10 % le nombre de déchets ménagers par habitant d’ici 2025.  

La gestion des déchets pointée par la CRC

Il faut dire que dans un rapport de 2021, la chambre régionale des comptes Provence-Alpes-Côte d’Azur avait sévèrement épinglé la métropole d'Aix-Marseille-Provence sur sa politique de gestion des déchets.

Depuis la naissance de cette collectivité en 2016, qui regroupe Marseille et 91 communes autour de la deuxième ville de France, "l'organisation de la collecte des déchets n'a fait l'objet d'aucune évolution majeure", expliquait la CRC. 

Elle pointait des coûts de service "systématiquement au-dessus" de la moyenne nationale pour un nombre de tonnes de déchets collectés "en deçà des objectifs imposés par la loi". La tonne collectée par habitant est 30% plus chère sur la métropole qu'ailleurs en France.

Le rapport était particulièrement sévère sur le recyclage: "La collecte sélective des déchets voués à être recyclés ou valorisés ne représente à l'échelle métropolitaine qu'un peu plus de 20 kg/habitant/an, alors que la moyenne nationale se situe autour des 40 kg".

La présidente de la métropole, Martine Vassal (LR), avait alors répondu "avoir un an pour travailler sur ce rapport", sans avancer de piste concrète.

Des familles pour tester le défi zéro déchet

La Métropole propose à plusieurs familles, "représentatives des catégories socio-professionnelles du territoire, de participer, pendant six mois, à une démarche ludique qui permettra de relever le défi quotidien et vertueux de la réduction des déchets".  

Comment limiter l’usage des plastiques à usage unique, offrir une seconde vie aux objets, faire don de ses vêtements et acheter des habits issus du réemploi, ou encore réduire le gaspillage alimentaire, font partie des pistes retenues.  

Les témoignages de ces testeurs du zéro déchet doivent permettre pour la Métropole et ses partenaires "d’améliorer leurs actions déjà existantes en faveur de la réduction des déchets".  

Tous les profils sociaux-professionnels sont attendus. Pour s’inscrire à cette expérimentation, un site internet est mis à disposition des habitants de l’ensemble du territoire métropolitain. La clôture des inscriptions est le dimanche 8 mai.