8 mois de prison avec sursis requis contre l'adjudant-chef Fontaine

L'adjudant chef Fontaine dans le box des prévenus. / © Jean-François Giorgetti.
L'adjudant chef Fontaine dans le box des prévenus. / © Jean-François Giorgetti.

Le procureur a requis une peine de 8 mois de prison avec sursis à l'encontre du légionnaire soupçonné d'avoir ordonné des tirs de balles traçantes à l'origine de l'incendie qui a détruit 1 000 hectares dans les calanques en 2009.

Par Annie Vergnenegre

8 mois de prison avec sursis requis contre l'adjudant-chef Fontaine. 

Il savait que l'usage des balles traçantes était interdit"


estime le procureur de la République pour qui il y a eu une violation manifeste de consigne. 
Le procureur demande la relaxe concernant le chef de dégradation involontaire :

En revanche, je n'ai pas de certitude sur la destruction involontaire. La condamnation d'un homme doit reposer sur des certitudes. Ces certitudes, je ne les ai pas. Je requiers que Monsieur Fontaine soit relaxé du chef de dégradation involontaire".








Le réquisitoire
Reportage de Jean-François Giorgetti et Viriginie Danger .


Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus