Après les attentats, Marseille annule le meeting de la Patrouille de France

La patrouille de France en démonstration au-dessus de la Corniche de Marseille en 2014. / © Maxppp.
La patrouille de France en démonstration au-dessus de la Corniche de Marseille en 2014. / © Maxppp.

La mairie de Marseille a décidé d'annuler le meeting aérien de la patrouille de France prévu le 13 août dans la cité phocéenne, en raison de l'état d'urgence maintenu après les attentats de Nice.

Par Annie Vergnenegre

"En plein accord avec le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Laurent Nuñez, et dans le cadre de l'état d'urgence, le maire (LR) de Marseille Jean-Claude Gaudin, a décidé d'annuler le meeting aérien de la Patrouille de France prévu le samedi 13 août 2016", explique la mairie de Marseille dans un communiqué.

L'état d'urgence, dont François Hollande avait annoncé l'arrêt dans son discours du 14 juillet, a été prolongé jusqu'à fin janvier 2017 après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 morts le soir de la fête nationale.

Mobilisation accrue face à la menace

Il y a dix jours, l'Etat islamique a publié une vidéo dans laquelle la ville de Marseille est explicitement citée pour la première fois comme une cible potentielle. Le maire de Marseille a depuis demandé, dans un courrier au Premier ministre, Manuel Valls, "une mobilisation accrue et significative de tous les moyens humains et matériels nécessaires à la protection des Marseillais, ainsi que des milliers de visiteurs ou de touristes".

Sur le même sujet

Les + Lus