La folle journée des agriculteurs mécontents à Marseille

Publié le Mis à jour le

Ils se disent "accablés par les contrôles et les réglementations", les agriculteurs ont manifesté leur mécontentement mercredi, lors d'une opération escargot, sur l'A7, à l'entrée de Marseille. Puis ils se sont rendus devant la Dréal avant de rejoindre le Vieux Port pour distribuer des pommes.

Confection de banderoles avant le départ : 

Après une opération escargot, mercredi vers 13h30, sur l'autoroute A7, les agriculteurs se sont rassemblés devant le siège de la Dreal (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) à Marseille, pour déverser leurs pommes.

 

Dans le journal de midi, Mélanie Frey interrogeait Serge Mistral, l'homme qui est à la tête de la FDSEA, la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles

durée de la vidéo: 02 min 37
Serge Mistral, FDSEA, agriculteurs

Leurs revendications

Les agriculteurs dénonçent "des normes qui deviennent insupportables" et "des attaques permanentes, sur le bien-être animal par exemple". La goutte d'eau pour eux a été l'élargissement de la directive nitrates (dérivés des engrais azotés) qui a fait basculer près de 4.000 communes et 63.000 exploitations dans l'illégalité et leur impose des investissements parfois coûteux pour limiter la pollution des eaux et une éventuellement prolifération d'algues vertes dans les eaux de surface.
Pour apaiser les tensions sur ce point, la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal,
a pris le soin de publier un communiqué mardi promettant d'appliquer la directive
nitrate en évitant des contraintes injustifiées.

Fin de parcours de la manifestation, sur le Vieux-Port, à Marseille, pour une distribution gratuite de pommes et d'informations pour les citoyens, sur les conditions de travail des agriculteurs en France.