Cet article date de plus de 4 ans

Jean-luc Mélenchon dénonce "le culte de la personnalité" autour d'Emmanuel Macron

Le leader de la France Insoumise a dénoncé l'ambiance "d'autocélébration" et de "culte de la personnalité" autour d'Emmanuel Macron depuis son élection, qu'il a jugée "malsaine" et qui a contribué, selon lui, à "l'absence totale de débat national"avant les législatives.
Aujourd'hui, mardi 13 juin, sur RTL, Jean-Luc Mélenchon a tiré à boulets rouges sur le président de la République Emmanuel Macron et son mouvement La République En Marche.  

Le Leader de la France Insoumise a notamment déclaré à propos d'Emmanuel Macron "Son intérêt est que les choses se passent de la manière la plus suave possible, dans une ambiance d'autocélébration qui a frappé tout le monde et que je juge malsaine, parce que ce n'est pas bon, un tel culte de la personnalité".

Jean-Luc Mélenchon, opposé au second tour à Corinne Versini, une candidate LREM dans la 4e circonscription de Marseille, a ensuite regretté de ne pas avoir "pu installer à temps dans le débat, avant les législatives, les grandes questions qui vont arriver, de la réforme du Code du travail et de la transposition de l'état d'urgence dans le droit commun. Ce n'est pas possible d'avoir des élections sans débat. C'est un peu ce qui s'est passé".

Jean-Luc Mélenchon a aussi dit ne pas craindre les futurs députés LREM. "Moi, ils me font pas peur les 400 de Macron, c'est le contraire, je me pourlèche, Je connais la vie parlementaire. 400 bizuths qui arrivent, dont la plupart d'entre eux sont des CSP+, qui sont habitués à la vie triomphante et glorieuse, ils n'ont aucune espèce d'idée du monacat qu'est la vie de député",
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections législatives élections