LEGISLATIVES. Le parti égalité justice, affilié à Erdogan, présente des candidats à Marseille

Nadia Omani se présente dans la 1ère circonscription des Bouches-du-Rhône (Marseille) pour la parti justice et égalité.
Nadia Omani se présente dans la 1ère circonscription des Bouches-du-Rhône (Marseille) pour la parti justice et égalité.

Le parti égalité justice présente des candidats dans 52 circonscriptions en France dont Marseille avec notamment une candidate dans la 1ère circonscription, Nadia Omani. D'après Le canard enchaîné, ce parti est affilié à Erdogan, le président turc.

Par Karine Bellifa

Vous avez peut-être vu leurs affiches à Marseille, celles des candidats du parti égalité justice. Un parti qui serait une filiale du parti de la justice et du développement, l'AKP,  qui n'est autre que la formation du président turc Recep Tayyip Erdogan. Ce parti se targue de "défendre les plus démunis face à l'échec des politiques actuelles".  Il présente des candidats aux législatives dans 52 circonscriptions. Si ce parti dépasse la barre fatitique des 1% des suffrages exprimés dans au moins 50 circonscriptions, il touchera 1,42 euros par voix par an pendant tout le temps de la législature ( 5 années). 

Son site officiel présente, estiment nos confrères du Canard enchaîné  

un programme attrappe-tout qu'un électeur peu versé dans les affaires turques et sensible au patronage revendiqué par Victor Hugo pourrait presque faire sien.


 

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus