Marseille : BAM, la start-up qui veut mettre en relation architectes et particuliers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alice Robinet
© France 3 Provence-Alpes

"B.A.M.", c'est l'accronyme de "because architecture matters", "parce que l'architecture compte", en version française. Une start-up marseillaise créée en août 2015 par deux amis d'enfance, pour mettre en relation architectes et particuliers.

Cette jeune pousse entrepreneuriale a déjà reçu le soutien de la B.P.I., Banque publique d'investissement, pour se lancer. "BAM" a été créée par deux amis,  Boris Lefèvre et Mathias Boutier, l'un architecte, l'autre passé par une école de commerce.

Leur concept, c'est de mettre en relation des architectes et des particuliers : " peu de Français pensent à faire appel à un architecte, donc on s'est dit qu'il fallait faire communiquer les architectes et les clients", explique Mathias Boutier.

 

Un mini-concours organisé entre plusieurs architectes pour chaque projet


En pratique, lorsqu'un particulier a un projet, il s'adresse à BAM, qui organise un mini-concours entre plusieurs architectes. Le client peut ensuite opter pour sa proposition favorite.

Pour Romain Mourgues, qui a gagné un appel à projet via BAM, c'est une idée qui peut aussi permettre aux jeunes architectes de se faire connaître : " le marché est assez difficile pour les jeunes qui veulent s'installer", souligne-t-il.

Le service est gratuit pour le client, ce sont les architectes qui doivent verser une commission à BAM pour les projets réalisés. 170 architectes sont déjà inscrits au catalogue de l'entreprise.
Une start-up pour favoriser le contact entre architectes et particuliers ©France 3 P-.A.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.