Marseille : des chaussures de foot "high tech" contre les blessures

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ghislaine Milliet
Les chaussures WizWedge de Marseille
Les chaussures WizWedge de Marseille

Un podologue marseillais a imaginé des chaussures de foot révolutionnaires. Grâce à un principe de haute technologie, les chaussures absorbent les vibrations et limitent énormément les blessures. Une réalisation innovante saluée cette année par plusieurs trophées de l'économie.

Jean-Luc Guer n'est autre que le podologue de l'OM. Il navigue depuis 25 ans dans le milieu du football professionnel. Et des blessures, il en a vues... Souvent les mêmes d'ailleurs, qui touchent tendons et muscles des membres inférieurs. Il a alors imaginé une chaussure de foot qui réduise les blessures...

Moins de blessures


Après des mois de tests au sein du Laboratoire de Biomécanique Appliquée (AMU), les résultats sont convainquants : 80 % des vibrations sont absorbées.
De ce fait, la chaîne musculaire postérieure subit moins de traumatismes, grâce à un réequilibrage avant-arrière de la chaussure. Résultat : moins de blessures sur le tendon d'Achille, les mollets, les fessiers, les lombaires et les ischio-jambiers.
"Nous constations énormémant de récidives chez les footballeurs, alors que nous savons bien soigner les traumatismes. 

Pour 1000 heures de jeu, un footballeur se blesse entre 6 et 8 fois. Il fallait chercher la cause.

Nous l'avons trouvée dans le chaussage. La chaussure de football, totalement plate, est celle qui a le moins évolué dans le temps", explique Jean-Luc Guer. 

Entre science et sport


L'invention de cette chaussure high tech baptisée WizWedge tient à un support en matière souple, placé sous le talon. Ce support breveté, est amovible et interchangeable. Le Centre Technique de la Chaussure de Lyon participe aussi à cette aventure marseillaise. Les chercheurs du laboratoire de Biomécanique appliquée ont permis d'optimiser les propriétés de ce nouveau chaussage. Science, médecine et sport ont fait bon ménage.  
Et sur le plan économique, la jeune start up a bénéficié des aides de l'incubateur Impulse, et de BPI France. Cette année 2016, son innovation a été récompensée par plusieurs prix et trophées.
Au dernier colloque Médias santé, Wizwedge a emporté le 1er Prix de la Recherche & Innovation Médicale 2016.

Une chaussure "à la carte"


Des stars du football comme Cheyrou portent déjà la chaussure marseillaise. Les professionnels ont leurs Wizwedge personnalisée. Comme Guy Demel ou Julien Lopez dans notre reportage, ils passent une demi-journée au laboratoire de Biomécanique Appliquée de la faculté de médecine nord de Marseille. Bardés de capteurs, ils testent devant les chercheurs leurs frappes de balles, sauts, courses avant et arrière, afin d'adapter au mieux leur chaussage. 
Comme une chaussure à la carte, le footballeur amateur, pour sa part, se voit proposer plusieurs types de supports wedge : en fonction de la corpulence du joueur et du type de terrain. 

Un avenir plus large


Alors que sa chaussure vient à peine d'être commercialisée sur internet, Jean-Luc Guer voit déjà plus grand. Il souhaite se lancer dans la chaussure running, et plus grand encore "pourquoi pas dans le sportswear", dit-il enthousiaste.
"La france est le plus grand consommateur de produits sportifs en Europe, et elle ne possède même pas de marque Made in France", conclut l'inventeur marseillais, un brin pensif ...
Notre reportage réalisé au sein du Laboratoire de Biomécanique Appliquée, de la faculté de médecine nord de Marseille (AMU)
Intervenants : Guy Demel, joueur Marseille Consolat; Jean-Luc Guer créateur de la chaussure WizWedge ; Michel Behr chercheur Laboratoire Biomécanique Appliquée (AMU)
durée de la vidéo: 01 min 47
Des chaussures de foot high tech ©France 3 Provence

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.