Polémique sur les mesures de Stéphane Ravier, maire FN de secteur

Publié le Mis à jour le

Dans une circulaire en date de 26 mai dernier, le nouveau maire FN des 13e et 14e arrondissements, Stéphane Ravier demande à ses employés municipaux de ne s'exprimer qu'en français. Une mesure mal appréciée par une partie des salariés.

Trois mois après son élection, le maire frontiste Stéphane Ravier lance des mesures très critiquées par une partie de son personnel et de la population des 13e et 14e arrondissement. Dans une circulaire transmise le 26 mai dernier à ses employés,le maire de secteur tient à rappeler l' article 2 de la Constitution précisant que la langue nationale est le français.

Et que l'usage d'une autre langue que le français est interdit pour les agents de service. Interrogée par Jean-Louis Boudart, une employée municipale, travaillant depuis au moins 10 ans à la mairie de secteur passée sous la banière frontiste, dit se "sentir stigmatisée" par cette circulaire.



Depuis jeudi, la polémique ne cesse d'enfler autour de cette affaire. Les antiracistes réunis ce week-end à Fréjus, l'ont citée parmi d'autres "dérapages" des municipalités frontistes, évoquant la police municipale envoyée à Beaucaire "pour expliquer qu'il ne faut pas mettre de musique orientale dans les mariages", ou les acteurs sociaux privés de subventions à Fréjus

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité