Cet article date de plus de 6 ans

Le stade vélodrome : théâtre des revendications à Marseille

Salariés de la SNCM et parents d'élèves se sont retrouvés devant le stade Vélodrome afin de manifester leur mécontentement. Les premiers, pour sauver leur entreprise, les seconds pour réclamer de vraies activités périscolaires dans toutes les écoles de la ville.
Les manifestants veulent faire entendre leurs revendications devant le stade Vélodrome, inauguré officiellement aujourd'hui
Les manifestants veulent faire entendre leurs revendications devant le stade Vélodrome, inauguré officiellement aujourd'hui © France3

On s'est fait malmener par la police qui nous a encerclés et nous a bloqués, afin de nous empêcher d'atteindre le stade"

Marlène, une maman remontée.
Quelques parents comptaient manifester devant le stade Vélodrome à l'occasion de l'inauguration. C'était sans compter la présence des forces de l'ordre qui, selon les témoignages sur place, ont bloqué la circulation afin de pouvoir encercler les manifestants venus avec leurs enfants. Cinq camions de police et une quarantaine de policiers étaient autour des parents manifestants.
Les parents encerclés et bloqués par la police ont interdiction d'avancer jusqu'au stade
Les parents encerclés et bloqués par la police ont interdiction d'avancer jusqu'au stade

Les parents étaient étonnés de l'imposant dispositif policier mis en place pour leur interdire l'accès à l'entrée principale du stade sur le Boulevard Michelet, ("parents et enfants étaient parqués devant le métro, interdits de tout mouvement" expliquent-ils), alors qu'au au même moment, des marins de la SNCM revendiquaient leur cause devant l'entrée officielle, avec banderoles et fumigènes, sans être inquiétés par les forces de l'ordre.

Y a pas que le privé !"

crie les salariés de la SNCM, qui eux ont pu atteindre les abords du stade. Eux aussi se disent écoeurés par "l'argent dépensé dans le stade, alors qu'une entreprise publique est en train de couler"
D'un coût de 269 millions  d'euros (dont 21 millions pour la réhabilitation du stade Delort), le futur stade Vélodrome est financé à hauteur de 67% par la Ville de Marseille et à 33% par les partenaires publics (Etat : 28 millions d'euros, Conseil général : 30 millions d'euros, MPM : 20 millions d'euros et Région PACA : 12 millions d'euros).

Les parents et les les salariés de la SNCM s'indignent contre le coût du stade.
durée de la vidéo: 00 min 41
Manifestation devant le stade Vélodrome



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation