Université Aix-Marseille : Les étudiants dénoncent les amphis surchargés

Les syndicats d'étudiants appellent à une journée de mobilisation nationale vendredi pour dénoncer la surpopulation des amphis dans certaines universités. La situation est variable d'une spécialité à l'autre mais Aix-Marseille ne fait pas exception et les photos font le buzz sur internet. 

© Capture d'écran
Depuis la rentrée, un hashtag fait fureur sur les réseaux sociaux : #masalledecoursvacraquer. Les étudiants y partagent leurs photos de cours sur les bancs de facs surchargées. 

L'université d'Aix-Marseille ne fait pas exception : 

Il y a plus d'étudiants mais il n'y a pas plus de moyens pour les universités, les gourpes de TD augmentent mais pas les places, et on est face à une surpopulation,


explique Tom Orrofino, président de l'Unef Aix Marseille. 
Sur twitter, sans perdre leur humour les étudiants laissent percer leur exaspération de devoir suivre les cours dans des conditions peu propices au travail, entassés dans les allées, ou au fond de l'amphi, quand ce n'est pas carrément relégué dans le couloir.
© capture d''écran
L'université d'Aix-Marseille compte 73.000 étudiants, dont 3200 en première année de médecine. Il est vrai qu'après quelques semaines les rangs s'éclaircissent déjà. "Y 'en a qui abandonnent, ça va mieux mais c'est vrai qu'au début de l'année c'était un peu dur", relativise un étudiant devant les grilles de la fac de médecine. Les syndicats étudiants appellent eux à une journée de mobilisation nationale vendredi pour défendre le budget de l'enseignement supérieur.

Le reportage de Mélanie Frey et Marie Agnès Pelleran : 
durée de la vidéo: 01 min 18
Fac surchargée




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter