• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Vaste trafic d'anabolisants démantelé dans la région de Marseille et Nice

La saisie de médicaments anabolisants qui venaient de Bulgarie. / © Douane française
La saisie de médicaments anabolisants qui venaient de Bulgarie. / © Douane française

Les comprimés et les fioles de médicaments anabolisants venaient de Bulgarie. Ils étaient revendus à Marseille et à Nice grâce à la complicité de gérants de salle de sport. Le principal organisateur du réseau, le responsable du stock à Marseille et un revendeur local ont été interpellés.

Par Karine Bellifa

C'est un fourgon qui a été intercepté le 14 juillet dernier par la brigade des douanes d'Avignon, un véhicule conduit par un chauffeur bulgare. A l'intérieur, les douaniers découvrent 416 000 comprimés et fioles de médicaments anabolisants. Une saisie record au niveau national. Selon le chauffeur, la livraison devait se faire en Grande-Bretagne. Mais les enquêteurs découvrent que le fourgon a fait une halte dans la cité phocéenne pour y livrer une partie de la marchandise. Des produits contrefaits ou falsifiés venus de Bulgarie. 
La livraison des anabolisants avaient lieu à Marseille et à Nice par l'intermédiaire de revendeurs locaux ou grâce à la complicité de gérants de salles de sport.

Jusqu'à 2500 euros de revenus par jour


Les enquêteurs estiment que ce trafic rapportait en moeynne 4 300 euros par mois à ses deux principaux organisateurs. Mais des pointes à 2 500 euros par jour ont été enregistrées. Le principal organisateur du réseau, le responsable du stock à Marseille et un revendeur local ont été interpellés il y a quelques jours. Des perquisitions ont permis la découverte de  plus de 68 000 comprimés et fioles et 16 300 euros.
Une partie des fioles d'anabolisants saisies. / © Douane française
Une partie des fioles d'anabolisants saisies. / © Douane française

 

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus