Cet article date de plus de 3 ans

Pluies de printemps : faut-il craindre plus de risques d'incendie cet été en Provence ?

Ce printemps a été l'un des plus pluvieux depuis 1959. Avec l'humidité, la végétation s'est épanouie. Cette Provence bien verte n'est pas une garantie de tranquillité pour les pompiers des Bouches-du-Rhône qui craignent des risques accrus d'incendies cet été.
Gorgée par les pluies à répétition de ce printemps, la végétation a rarement été aussi verte juste avant la saison estivale en Provence. Paradoxalement, cette verdure n'est pas synonyme d'un été tranquille pour les pompiers des Bouches-du-Rhône. Certes la période à risque des incendies va certainement être décalée d'un bon mois, mais quand cette verdue aura séché au soleil, elle représentera un réél danger si le débrouissaillement n'est pas correctement effectué en prévention.

Reportage dans la région de Marseille de Sylvie Depierre et Xavier Schuffenecker :


(Intervenants : Michel Maufroy SDIS 13, chef du Groupement Feux de Forêts et Risques Naturels, Richard Mallié, maire de Bouc-Bel-Air et président du Conseil d'Administration du SDIS 13)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers