• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Rencontre avec Adrien Bosc, écrivain de Saint-Rémy-de-Provence primé par l'Académie Française

L'écrivain Adrien Bosc / © afp
L'écrivain Adrien Bosc / © afp

"C'est réjouissant et angoissant" ... voilà le ressenti de l'écrivain qui a obtenu cette semaine le Grand prix de l'Académie Française pour son premier roman, intitulé "Constellation". Il est aussi sur la liste du prix Goncourt des lycéens.

Par Valérie Smadja

A 28 ans, Adrien Bosc est écrivain, éditeur d'une revue et père de famille ... Son 1er roman a reçu le Grand prix de l'Académie Française, prix annuel, créé en 1914, décerné à l’auteur du roman que l’Académie a jugé le meilleur de l’année. De quoi être en apesanteur. Alors pour garder les pieds sur terre, Adrien Bosc, qui vit aujourd'hui à Paris, est retourné à Saint-Rémy-de-Provence, après avoir reçu son prix, pour rester en famille et revoir ceux qui l'avait connu dans son enfance.
Reportage à Saint-Rémy-de-Provence

Adrein Bosc lors d'une séance de dédicace à Saint-Rémy-de-Provence
Reportage Nathalie Deumier et Carolé Pelé


Que sait-on du livre ?

Son roman, "Constellation"  revient sur le crash de l'avion entre Paris et New york en 1949. C'est dans cet accident que Marcel Cerdan et la violoniste Ginette Neveu avaient trouvé la mort, en plein vol au dessus des Açores. Constellation était le nom de l'avion d'Air France. A l’époque, la presse ne parle que des deux stars. Mais aux côtés de Marcel Cerdan, pressé par son amante Edith Piaf de la rejoindre à New York par les airs, de Ginette Neveu et de son frère pianiste ou du génial créateur des produits dérivés Disney, il y a aussi cinq bergers basques engagés dans des ranchs du Far West, ou encore une modeste bobineuse de Mulhouse devenue héritière d’une usine de bas nylon à Detroit. En détective, mêlant faits et poésie, distance et empathie, Adrien Bosc exhume ces destins oubliés en relevant, pour chacun, la somme de hasards qui les a fait embarquer sur ce vol.

En 2013, l'auteur primé par l'Acdémie Française était Christophe ONO-DIT-BIOT pour son roman "Plonger".

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus