Saintes-Maries-de-la-Mer : le retour du pèlerinage des gitans après deux ans de Covid-19

Publié le
Écrit par Fares Arbaoui

Pendant deux ans, le pèlerinage des gitans aux Saintes-Maries-de-la-Mer n'a pas eu lieu à cause de la crise sanitaire du Covid-19. Pour son grand retour, la communauté s'est déplacée en nombre pour assister à la procession de Sainte Sara.

"C'est un soulagement et une très grande joie pour nous les gitans, de revenir aux Saintes-Maries-de-la-Mer", explique Yoann Sallés président du comité régionale des Tziganes.

Des milliers de gitans de toute la France mais aussi des quatre coins du monde sont venus honorer leur sainte patronne.

Le procession de Sainte Sara a lieu chaque 24 mai depuis 1935 dans cette commune des Bouches-du-Rhône. 

Les 25 et 26 mai les gitans restent dans la ville pour célébrer un second pèlerinage, celui de Sainte Salomé et de Sainte Jacobé.

Cette tradition religieuse pour la communauté tzigane existe depuis le XIXème siècle dans cette station balnéaire du sud de la France. 

Cette année, entre 35 à 40 000 personnes sont attendues aux Saintes-Maries-de-la-Mer sur les trois jours de fêtes.

Selon Yoann Sallés, "le nombre de pèlerins est en légère augmentation comparé à d'habitude, pour ces trois jours il devrait y avoir entre 20 et 25 000 fidèles". 

De nouveaux pèlerins

"Cette année, les gitans d'Amérique du sud sont venus pour la première fois au pèlerinage de Sainte Sara, la patronne de tous les gitans", précise le président du Comité régionale des Tziganes. 

Pour ce retour des croyants dans la station balnéaire, les signes de joie et les émotions sont omniprésents dans les rues. Notamment lorsque "Sara la noire" est transportée jusqu'à la plage, encadrée par la gardians, pour lui tremper les pieds. 

Les femmes de tout âges dansent dans les cortèges et les hommes jouent de la guitare, un instrument incontournable de la tradition gitane. 

"Quand je reviens ici, je revis, je suis chez moi. je me sens bien comparé à d'autres villes", lance une fidèle d'une cinquantaine d'années. 

Ces moments festifs attirent aussi la curiosité du public "C'est jolie à voir. Je pense que c'est quelque chose à faire au moins une fois dans sa vie", s'enthousiasme Océane dans la crypte de l'église des Saintes-Maries-de-la-Mer. 

Plusieurs activités culturelles et des animations de rue auront lieu jusqu'à la fin du pèlerinage. 

Le programme 

25 mai :15h30 : remontée des Châsses

26 mai : 8h30 : procession de la route de Cacharel jusqu'à l'église, des Arlésiennes, de la confrérie des Saintes et de la Nation Gardiano

              9h : messe à l'église des Saintes Maries