• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Commémoration du génocide arménien ce mercredi 24 avril à Nice

Cérémonie de commémoration du génocide arménien à Nice ce mercredi 24 avril 2019 / © France 3
Cérémonie de commémoration du génocide arménien à Nice ce mercredi 24 avril 2019 / © France 3

Les associations, la préfecture des Alpes-Maritimes et la municipalité rendent hommage aux arméniens avec la cérémonie officielle du 104ème anniversaire du génocide arménien quai Rauba Capeu.  

Par Coralie Becq

Une gerbe a été déposée au pied du Monument aux Morts à Nice, quai Rauba Capeu. Ce mercredi 24 avril est la date officielle de la commémoration du génocide arménien. Les associations étaient présentes notamment la vice-présidente PACA (CCOAF) Conseil Coordination Organisation Arménienne France réagi à la commémoration du génocide arménien.
 

Le 24 avril 1915 signe le point de départ du génocide arménien à Constantinople (aujourd'hui Istanbul) par le gouvernement turc de l'époque. Des centaines d'intellectuels ont été arretés et déportés. Le génocide a fait plus d'un million et demi de victimes. La reconnaissance de ces évènements fait débat, aujourd'hui encore la Turquie ne reconnaît pas le génocide et condamne la position de la France.
 

Dans un communiqué (publié sur le site des affaires étrangères turques) le geste du président français est considéré comme un manque de respect qui ne tient pas compte des débats autour de ces évènements: 

 imposer des thèses univoques, en l’occurrence celle des arméniens, par le biais d'initiatives politiques, va à l'encontre de la liberté d'expression.

La Turquie propose "la création d’une Commission mixte d’historiens afin de mener des recherches objectives sur ces événements vieux de 104 ans." proposition refusée par les arméniens. 
 
Commémoration du génocide arménien à Nice / © France 3
Commémoration du génocide arménien à Nice / © France 3
 

Pour la première fois la France commémore le génocide arménien

Le chef de l'état Emmanuel Macron et le premier ministre Edouard Philippe ont signé le 10 avril 2019, un décret faisant du 24 avril la date officielle de la commémoration du génocide. Le chef du gouvernement participera à une cérémonie à Paris à 18h45. 

Reconnaissance officielle

La loi n° 2001-70 du 29 janvier 2001 stipule que la France reconnaît publiquement le génocide arménien. Les gouvernements successifs s'empareront de cette question:
 
  • François Hollande avait fait du devoir de mémoire une priorité de son quinquennat. Le président s'était rendu à Erevan pour la commémoration des 100 ans. Il a fait adopter en 2016, un amendement dans la loi « Egalité et Citoyenneté », qui pénalise la négation des crimes contre l’humanité, dont le génocide arménien. 
 
  • C'était une promesse de campagne du candidat Macron, le président a tenu à ce que la France commémore officiellement le génocide. Avec le decret signé le 10 avril, c'est chose faite. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Pierre Vassallo, maire de Tende

Les + Lus