Covid 19 : des bornes de gel hydroalcoolique installées dans le métro marseillais... 8 mois après le début de l’épidémie

La Régie des Transports Métropolitains met à disposition depuis lundi du gel  hydroalcoolique dans toutes les stations de métro de Marseille. 

 
Mieux vaut tard que jamais. Les usagers de la RTM à Marseille bénéficient depuis lundi 16 novembre de gel hydroalcoolique pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Des distributeurs sont disposées de dans chaque station de métro à l’entrée de la ligne de péage, le remplissage est contrôlé et effectué par des agents tout au long de la journée, assure la régie de transports. 

Une initiative qui arrive dans la deuxième ville de France, 8 mois après le début de l’épidémie en France. "Il nous a fallu plusieurs mois pour trouver le bon prestataire, déterminer l’endroit où installer les distributeurs, mettre en place toute la logistique nécessaire", se justifie la présidente de la RTM, Catherine Pila, qui assure que le dossier a été mis sur les rails en juillet.

"Ça arrive tard, mais c’est bien que cela soit mis en place”

Reste que le dispositif ne semble pas avoir marqué les esprits des usagers contactés par France 3. "Je prends le métro tous les jours pour aller au boulot de Castellane au rond-point du Prado. Je n’ai vu aucun distributeur de gel hydroalcoolique", déclare Bruno, gérant de cuisine. En cause, selon lui l’absence d’indications dans les stations de métro. "Rien n’est indiqué, ni au sol ni sur les tableaux lumineux, pointe-t-il. Cela dit, c’est une bonne initiative, cela va rassurer beaucoup de personnes."

"Les distributeurs de gel ne sont pas visibles, ils sont cachés, remarque Clémence, une maman de deux enfants, passagère régulière de la ligne 1 et 2. Je ne les ai pas trouvés. Il n’y a aucun fléchage, aucune signalétique qui indique leur présence."

Une initiative tardive mais nécessaire estime le docteur Pierre-Edouard Fournier. "Ça arrive tard, mais c’est bien que cela soit mis en place, ça va dans le bon sens, assure le médecin biologiste à l’IHU Méditerranée infection. L’installation de solutions hydro alcoolique dans le métro va contribuer à la régression de l’épidémie. Il est certain que les transports en commun ont été un point de faiblesse durant cette crise sanitaire.” Car comme le rappelle le spécialiste, “le port du masque, la distanciation physique et le gel hydroalcoolique restent les moyens essentiels de lutte contre la propagation du virus."

Bientôt du gel dans les bus et tramways

La présidente de la RTM assure que la régie va rapidement étendre son dispositif sanitaire. "Le gel hydroalcoolique sera prochainement en libre-service dans les bus et tramways de la ville, annonce-t-elle. Les distributeurs pourraient être mis en place avant la fin de l’année."


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société transports en commun économie transports