Economie : à Sophia-Antipolis, l'entreprise Carnet de Vol en liquidation judiciaire, 90 personnes sans emploi

A Antibes, la vitrine de la boutique Carnet de Vol est vide et affiche "liquidation totale". / © FTV
A Antibes, la vitrine de la boutique Carnet de Vol est vide et affiche "liquidation totale". / © FTV

La marque de prêt à porter Carnet de Vol s'arrête après 30 ans d'existence. La liquidation judiciaire a été prononcée ce mardi : 90 personnes, salariées dans les différentes boutiques, se retrouvent sans emploi. Le siège était basé à Sophia-Antipolis. 

Par Aline Métais

Fin de l'aventure pour Carnet de Vol. Le tribunal de commerce d'Antibes a décidé de mettre l'entreprise en liquidation judiciaire. Conséquence : 90 salariés sont licenciés dans les différentes enseignes en France. 

86 boutiques


Carnet de Vol possédait un réseau de 86 boutiques en France. Sur la Côte d'Azur, des magasins sont implantés à Antibes, Nice, Saint Laurent-du-Var, Cagnes-sur-Mer et Fréjus. Sur son site internet et sur son compte Facebook, la marque avertit et remercie ses clients : "L'aventure Carnet de Vol prend fin. L'équipage vous remercie pour ces 30 ans de fidélité et pour votre confiance". 

 

Concurrence sur internet

La société Carnet de Vol avait été créée en 1989. Son siège social basé à Sophia-Antipolis est désormais vide. La marque a cessé toute activité depuis le mardi 22 octobre. D'après le directeur marketing, la marque est victime de la concurrence sur internet et des mouvements sociaux (Gilets jaunes) qui ont impacté l'entreprise l'année dernière. 

Camille Lacourt


La marque avait choisi un ambassadeur de renom pour la représenter : le nageur Camille Lacourt, 5 fois champion du monde. 

En 2016, l'entreprise avait déjà subi un premier redressement judiciaire et depuis, les difficultés s'étaient accumulées. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus