• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Ensemble c’est mieux ! - Provence-Alpes-Côte D'Azur

Du lundi au vendredi à 10h50
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux ! - Provence-Alpes-Côte D'Azur

Emploi à Nice, les seniors dynamisent les fast-foods

Emploi à Nice, les seniors dynamisent les fast-foods

Dans Ensemble c'est mieux !, Fabrice Marion, notre expert formation-emploi, a rencontré Sonia Bottero, ancienne responsable d’entreprise, reconvertie en agent de restauration dans un fast-food à Nice.

Par Nicolas Harle

Dans le monde du travail on est considéré comme senior après 45 ans c’est le classement du monde du travail et notamment de Pôle Emploi. Cinq seniors ont été embauchés chez Mc Donald’s à Nice grâce à un dispositif de préparation opérationnelle à l’emploi (POEC) enchaîné avec un contrat de professionnalisation. Thierry Tosello, superviseur pour cette chaîne de restauration nous explique, que ce dispositif de réinsertion et de retour à l’emploi est mis en place pour des personnes fragilisées au chômage dans les Alpes-Maritimes avec Pôle Emploi, Agefos Pme, UPE06 et l’Afpa.

Après la période de formation de base en POEC assurée par l’Afpa, ils ont signé un contrat de professionnalisation avec cette grande chaîne de restauration rapide. Durant cette période d’un an en alternance, ils se sont formés au métier d’agent de restauration. A la fin, ils auront une certification - un diplôme professionnel - qui leur permettra de rester dans l’entreprise ou d’évoluer vers un autre emploi.
Sonia Bottero en formation d'agent de restauration grâce à un contrat de professionnalisation / © France 3
Sonia Bottero en formation d'agent de restauration grâce à un contrat de professionnalisation / © France 3

Une opportunité pour les seniors et pour l’employeur.

Les restaurants dans de la Région Sud ont des difficultés à recruter du personnel. Il ne faut pas oublier que sur la Côte d’Azur les métiers de serveur et d'agent de restauration sont en tête des difficultés de recrutement selon l’enquête Besoin en Main (BMO) de Pôle Emploi.

De plus, les services évoluent dans ces restaurants.  Il faut être polyvalent pour accueillir les clients, les guider, les aider dans leurs choix. Préparer aussi leurs sandwiches et leur plateau et faire les services à table. D’où l’intérêt pour le fast-food d’avoir des salariés qui sont diplômés « agent de restauration ». Une qualification qui reprend toutes les compétences dont-ils ont besoin.

Des dispositifs pour que les seniors retrouvent du travail

La Préparation Opérationnelle à l'Emploi (POEC ou POEI)  est en partie financée par Pôle Emploi et par l’OPCO (Opérateur de compétence). Un terme qui vient d’être institué par la nouvelle loi sur la formation professionnelle. Dans l'opération de recrutement de Mc Donald’s il est représenté par Bertrand Vermeil, conseiller en formation à l’Agefos PME sur l’antenne des Alpes-Maritimes. Il a rappelé que

l’objectif est de former des demandeurs d’emploi en amont d’un recrutement pour répondre aux besoins immédiat des entreprises en termes de compétence.

C’est valable pour la restauration mais aussi pour de nombreux secteurs d’activités comme la logistique, les services à la personne ou le BTP.

En recrutant en contrat de professionnalisation les employeurs peuvent obtenir une aide de 2 000 euros pour l’embauche de demandeurs d’emploi de 45 ans et plus. C’est un vrai contrat de travail qui permet d’acquérir une nouvelle qualification professionnelle. C’est le cas pour notre témoin Sonia qui une fois terminée la POEC a enchaîné par un contrat de professionnalisation.
Et puis il y a le Compte Personnel de Formation (CPF) de Transition Professionnelle (le dispositif 2019 qui remplace le CIF). On peut se renseigner directement auprès des Fongecifs qui gèrent ces dossiers de projets de transitions professionnelles.

Les seniors sont un atout pour des entreprises en leur faisant profiter de leur expérience et de leur savoir-faire.
L'embauche d'un senior n’est pas plus coûteuse que l’embauche d'un jeune.

De nombreuses aides existent et sont très avantageuses pour les entreprises.
 

Entretien avec le recteur de l'académie de Nice