• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Enquêtes de région

Un mercredi par mois, après le Soir 3
Logo de l'émission Enquêtes de région

Revoir l'émission du 25 avril “Enquêtes en profondeur“ et ”Le poids de Marianne”

Découvrez les deux enquêtes d'avril de la rédaction de France 3 Côte d'Azur : "Enquêtes en profondeur" et "Le poids de Marianne"

Par Thomas Boutet

l'émission en intégralité

Un magazine de 52’ présenté par Hélène Maman
> les reportages : Le poids de Marianne | Enquêtes en profondeur


 

Le poids de Marianne

Un reportage de 24’ de Marc Brucker - Frédéric Cerulli - Nathalie Morin - Richard Desilvestro - Gilles Serin - Marc Daniel - Alexandre Taba - Patrick Hubert

Actuellement, les nouvelles équipes municipales prennent leurs marques et leurs nouvelles fonctions. À Grasse, dans les Alpes-Maritimes, Jérôme Viaud , ancien directeur de cabinet et adjoint de Jean-Pierre Leleu, maire sortant et conseiller général, lui succède après 10 années de collaboration à ses côtés. Après une campagne animée et difficile, Jérôme Viaud a finalement été élu au second tour avec un peu plus de 500 voix d’avance. Le nouveau maire UMP de 36 ans n’a pas vraiment eu le temps de souffler depuis son élection. Avant de prendre en mains la capitale mondiale du parfum, également sous-préfecture de plus de 50 000 habitants, il sait que le poids de la charge pèse sur ses épaules, que les attentes sont nombreuses voire impatientes, tant du côté de l’opposition que de celui des citoyens. Entre la constitution de ses équipes et le suivi des premiers projets, la tâche est rude. Bien qu’ issu de la majorité municipale sortante et héritier désigné de Jean-Pierre Leleu, le nouveau premier magistrat entend cependant bien imprimer sa marque tout en tentant d’éviter la rupture avec la politique de son mentor.

 


Enquêtes en profondeur

Un reportage de 23’ de Laurence Collet - Benoît Loth - Gilles Serin - Marc Daniel - Nathalie Brancato - Antoine Perron - Fanny Velten
40 : c’est le nombre d’enquêtes criminelles menées chaque année par la Brigade Nautique d’Antibes, appelée également la BN. Son rôle : trouver et recueillir des preuves, grâce notamment aux techniques scientifiques de plus en plus élaborées, même sous l’eau. Depuis la nuit des temps, la mer est le terrain d’expression du crime et le lieu de dissimulation des preuves.
Un couteau ensanglanté est jeté à la mer. Cet objet, potentiellement d’origine criminelle, sera prélevé et conservé par la Brigade Nautique. Il suivra un parcours bien précis jusqu’au laboratoire d’analyses scientifiques, duquel sortiront peut-être les conclusions d’une enquête. Alors, qui sont ces enquêteurs sous-marins ? Comment font-ils pour travailler dans ce milieu subaquatique, hostile à la preuve ? Comment fait-on parler les preuves altérées ? Depuis quand ces pratiques se sont-elles professionnalisées ? La Brigade Nautique d’Antibes, chargée d’enquêter dans les eaux troubles de la Méditerranée, a ouvert ses portes à l’équipe d’Enquêtes de régions, pour faire découvrir son travail au quotidien, celui de police scientifique subaquatique.


 



 

Les évacués de la rue d'Aubagne