Enquêtes de région

Un mercredi par mois en 2e partie de soirée
Logo de l'émission Enquêtes de région

Revoir l'émission du 22 février : “Affaires criminelles : Morts pour rien”

Des vols et des braquages qui tournent au drame...  Ces dernières années, des citoyens "ordinaires" ont payé de leur vie des actes criminels commis pour quelques dizaines d’euros.

Par Pernette Zumthor

L'émission en intégralité :
> les reportagesMorts pour rienIbrahima, affaire classée | Psychiatre, un métier à risques


Morts pour rien
Un reportage de 26’ de Jean-Louis Boudart - Alexandre Lépinay - Christian Herregods - Thierry Macquet - Montage : Nicolas Harlé
Ils s’appellent Pascal Cueff, Eric Aullen et Mohamed Cheguenni. Tous trois ont fait la une de l’actualité, car ils ont été assassinés à Marseille : Pascal Cueff dans un bar de Mazargues, Eric Aullen dans sa station-service du Roucas-Blanc et Mohammed Cheguenni dans son magasin de presse aux Chutes-Lavie. Ces trois hommes ne demandaient qu’à vivre et à travailler tranquillement. Ils n’ont pas été assassinés lors d’un règlement de compte, mais tués pour être volés. Pour quelques dizaines d’euros. Morts pour rien...
À travers ce reportage, nous voulons comprendre comment leurs proches ont vécu, et vivent encore, ce drame. Nous avons retrouvé ces familles, à Marseille, à Grenoble et en Bretagne. Elles ont accepté de témoigner et de nous raconter leur souffrance. Une douleur qui ne s’éteindra jamais.



Ibrahima, affaire classée
Un reportage de 13’ d’Estelle Mathieu - Malik Karouche - Montage : Nicolas Harlé
Il y a six ans, le 1er avril 2007, un étudiant guinéen est assassiné à Marseille. Son corps, en partie brûlé et perforé de multiples coups de couteaux, est retrouvé par un promeneur dans un fourré de Luminy. Ce crime émeut l’opinion publique. Ibrahima, étudiant en mathématiques, était considéré comme un jeune homme sans histoires, serviable et très apprécié de ses amis. Après une enquête minutieuse, la police judiciaire n’a jamais réussi à élucider l’affaire. Une ordonnance de non lieu a été finalement rendue. Pourtant, les amis d’Ibrahima espèrent encore que le ou les meurtriers soient un jour arrêtés.



Psychiatre, un métier à risques
Un reportage de 13’ de Jean-Manuel Bertrand - Francis Di Cesare - Pascal Arnold - Montage : Didier Terrade
En décembre dernier, Danièle Canarelli, psychiatre à l’hôpital Edouard Toulouse à Marseille, était condamnée pour le meurtre commis par l’un de ses patients. Une première judiciaire en France, qui n’a pas manqué d’interpeller nombre d’observateurs et de professionnels du monde de la santé. Pour mieux comprendre, nous avons rencontré des magistrats, des psychiatres, comme Vincent Girard surnommé le "Psy des rues" à Marseille, mais aussi des parents de malades et des schizophrènes, qui acceptent pour la première fois de témoigner devant la caméra...