Enquêtes de région

Un mercredi par mois, après le Soir 3
Logo de l'émission Enquêtes de région

Revoir l'émission du 27 septembre : “Mariage pour tous“ et ”Brigade des mineurs de Grasse”

© France 3 Côte d'Azur
© France 3 Côte d'Azur

Pour ce numéro de rentrée, découvrez les deux nouvelles enquêtes de la rédaction. La première est consacrée au mariage pour tous et la seconde à la brigade de protection des mineurs de Grasse...

Par Thomas Boutet

l'émission en intégralité

> les reportages : le mariage pour tous | la brigade de protection des mineurs de Grasse


Mariage pour tous : les mariés de l’an I

Un reportage de 23’ de France Montagne - Josette Sanna - Benoît Loth - Laurence Collet - Jean-François Fuster - Son : Marc Daniel - Patrick Hubert
Montage : Céline Espanol - Mixage : Eric El Koubi

Il aura fallu l’examen de pas moins de 4 999 amendements, des heures et des heures de débat pour qu’enfin, le 23 avril dernier, l’assemblée nationale adopte la loi Taubira : la loi sur le mariage pour tous, qui ouvre le mariage et l’adoption aux personnes de même sexe. Une victoire pour les couples homosexuels, mais aussi et surtout la légitimation de leur famille.
Si la France est le 9ème pays européen et le 14ème dans le monde ayant promulgué cette loi, le département des Alpes-Maritimes arrive juste derrière celui de Paris, en nombre de célébrations de mariages homosexuels.
Reconnaissance, légitimité, consécration... Des mots forts qui résonnent pour ces couples, comme René et Jean-Luc : ils pourront désormais se dire «oui» devant monsieur le maire, symbole légal et républicain de leur union.


Brigade de protection des mineurs de Grasse : les gardiens de l’innocence

Un reportage de 25’ de Karine Bellifa - Frédéric Cerulli - Son : Marc Belleville
Montage : Philippe Hervé - Mixage : Pascal Martin

Chaque année en France, 700 enfants meurent sous les coups d’adultes. Le plus souvent, les maltraitants font partie de l’entourage familial. Aucun milieu n’est épargné. Dans les Alpes-Maritimes, la brigade de protection des mineurs de Grasse est saisie chaque année de 400 affaires pour tout l’ouest du département : enfants violés, battus, maltraités.
Créée il y a 5 ans, cette équipe de la police est volontairement mixte, des femmes et des hommes qui ont choisi ce terrain difficile. Nous les avons suivis pendant deux semaines. Ils nous raconteront comment ils font face à ces récits insoutenables, à ces situations d’enfants en détresse et quels sont les dispositifs mis en place pour protéger les mineurs, parfois au prix d’une course contre la montre.

La circulation perturbée à Nice par la fête de la musique