• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Enquêtes de région

Un mercredi par mois, après le Soir 3
Logo de l'émission Enquêtes de région

Revoir l'émission du 25 octobre : “Quartiers sous tension“ et ”La tentation FN”

© GERARD JULIEN / AFP
© GERARD JULIEN / AFP

Découvrez les deux enquêtes de la rédaction de France 3 Provence-Alpes, intitulées "Quartiers sous tension" et "La tentation FN".

Par Thomas Boutet

l'émission en intégralité

Un magazine de 52’ présenté par Anne-Sophie MAXIME
> les reportages : Quartiers sous pressionLa tentation FN



Quartiers sous pression
Un reportage de 22’ de Nathalie Ramirez - Emmanuel Zini - Dominique Poupardin - Mariella Coste - Pauline Guigou. Son : Jean-François Vuidepot - Christian Herregods. Montage : Sébastien Micaelli - Mixage : Michel Benoit.
Reconquérir les territoires que sont les cités sensibles à Marseille, regagner le coeur des habitants, souvent premières victimes de la violence au quotidien. C’est l’objectif de la police. Règlements de compte, trafics de drogue, d’armes, délinquance en tout genre… La cité phocéenne est montrée du doigt, sous le feu des projecteurs. Face à cette violence, à la pression médiatique et politique, le gouvernement a augmenté les effectifs de police et créé, fin 2012, un poste de Préfet de police placé directement sous l’autorité de l’Etat : une première à Marseille. Objectif : inverser la tendance dans les quartiers sensibles en inventant une nouvelle stratégie de lutte contre la délinquance.
Marseille, véritable laboratoire, vit donc depuis des mois au rythme des opérations policières.



La tentation FN
Un reportage de 28 ’ de Jean-Louis Boudart - François Bombard - Sylvie Garat - Paul Guigou. Son : Paul Naudin - Fred Rogliano. Documentation : Sophie Mouren. Montage : Nicolas Harlé. Mixage : Pascal Arnold.
Un petit village de Vaucluse, les cités populaires de Marseille, les beaux quartiers de Nice... Trois lieux de Provence-Alpes-Côte d’Azur très différents les uns des autres. Trois endroits où le Front National progresse fortement. Tous les instituts de sondages prévoient une forte poussée du FN aux prochaines élections municipales et européennes. Comment expliquer ce phénomène ? Pourquoi cette adhésion croissante à un parti politique qui aujourd’hui a l’ambition d’accéder au pouvoir ?
Pour tenter de comprendre, nous sommes allés à la rencontre de militants, de sympathisants et d’électeurs du FN, dans le Sud-Est de la France, l’un des bastions du parti. Ils viennent de tous les horizons politiques. Certains étaient membres de l’UMP, d’autres du Parti Socialiste ou du Front de Gauche. Des hommes et des femmes, des retraités et des jeunes, des ouvriers et des chefs d’entreprise qui vivent en ville ou à la campagne et qui ont tous un point commun : ils voient l’avenir de la France en Bleu Marine.



Les évacués de la rue d'Aubagne