• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Enquêtes de région

Un mercredi par mois, après le Soir 3
Logo de l'émission Enquêtes de région

Revoir l'émission du 31 janvier “Roms : entre intégration et exclusion“ et ”Champions à tout prix”

© France 3 Provence-Alpes
© France 3 Provence-Alpes

Découvrez les deux enquêtes de janvier de la rédaction de France 3 Provence-Alpes : "Roms : entre intégration et exclusion" et "Champions à tout prix"

Par Thomas Boutet

Revoir l'émission

Aller plus loin, prendre le temps, dévoiler… Parce que l’actualité va souvent trop vite, les rédactions offrent chaque mois un autre éclairage sur l’info.

l'émission en intégralité

 

Un magazine de 52’ présenté par Olivier GERBI
> les reportages : Roms, entre exclusion et intégration | Champions à tout prix


 

Roms, entre exclusion et intégration

Un reportage de 25’ de François Bombard - Olivier Gerbi - Pauline Guigou - Christian Herregods - Franz Ventura - Paul Naudin.
20 000 Roms vivent en France, contre 750 000 en Espagne et 150 000 en Italie. Si la situation de cette communauté alimente le débat politique depuis de nombreuses années, il n’existe pas vraiment de politique commune : chaque ville française a sa propre règle, allant de la fermeté à des politiques favorisant l’intégration. Comment intégrer les Roms alors que les expulsions systématiques attisent les tensions avec les populations ? Pour connaître la réalité, ou plutôt «les» réalités roms, nous avons choisi de revenir sur les conditions d’accueil dans trois villes. 
A Marseille - où l’on recense environ 1 500 Roms - à Gardanne, à Lyon, nous sommes allés à la rencontre de ces familles, des associations mais aussi des élus qui ont choisi, parfois, de les accompagner. Loin des clichés, un autre regard sur un sujet sensible.


Champions à tout prix

Un reportage de 28’ de Karim Baïla - Alexandre Lepinay - Pauline Guigou - Philippe Hervé - Paul Naudin - Rachid Bachi.
Marseille, capitale de la culture, mais aussi du foot... Un sport qui rime avec passion et, parfois, avec pression. Pour certains parents, forcer le destin, faire de son enfant un footballeur professionnel devient un objectif de vie. Dans de nombreux clubs amateurs de la ville, on voit fleurir les équipes de "baby foot", ouvertes aux petits dès 4 ans. à 11 ans, l’âge des championnats, l’âge où sont repérés les
futurs Zidane, la pression familiale s’accentue. Tels des machines à gagner, les enfants doivent sans cesse se surpasser pour ne pas perdre une occasion d’être recrutés. Une folie quotidienne qui gagne d’autres disciplines, comme le tennis : lors des séances de détection, les passions se déchaînent...
Pourtant, certains jeunes vivent très mal cette pression, qui frise le calvaire. à travers le portrait de plusieurs familles, nous avons enquêté sur ce nouveau phénomène qui prend de l’ampleur dans notre région.

Les évacués de la rue d'Aubagne