Enquêtes de région

Un mercredi par mois en 2e partie de soirée
Logo de l'émission Enquêtes de région

“Destins partagés, Lisandro et Madame Monsieur“ et ”Bio et local”

"Destins partagés, Lisandro et Madame Monsieur" et "Bio et local", 2 enquêtes inédites des rédactions de France 3 Provence-Alpes Côte d'Azur / © France 3
"Destins partagés, Lisandro et Madame Monsieur" et "Bio et local", 2 enquêtes inédites des rédactions de France 3 Provence-Alpes Côte d'Azur / © France 3

Pour ce numéro de mai, 2 reportages inédits : les nouveaux talents de la Côte d'Azur et le bio dans la restauration collective

Par Sébastien Lemaire

Revoir l'émission

Destins partagés, Lisandro et Madame Monsieur

Un reportage de Magali Roubaud-Soutrelle, Djamel Mouaki, Didier Beaumont, Marc Daniel, Thomas Verne


Le 12 mai prochain, le duo Madame Monsieur représentera la France à l’Eurovision devant 200 millions de personnes à Lisbonne. Leur chanson
« Mercy » inspirée de la naissance miraculeuse d’un bébé sur un bateau humanitaire a touché le cœur du public français.
Emilie Satt « Madame » est vençoise. Avec son compagnon Jean-Karl Lucas, ils sont auteurs compositeurs interprètes pour eux et pour les autres..

Le Portugal, Lisandro y est né. Le jeune chanteur a quitté Lisbonne après la séparation de ses parents. Il vit à Cannes depuis 10 ans et travaille tous les jours sa voix avec la coach qu’il l’a découvert. Ce sont les téléspectateurs de l’émission The Voice qui l’on désigné « Voix de l’année ».

Ces artistes ne partagent pas que les victoires, ils ont en commun la Côte d’Azur qui a vu naître leur talent, la conviction d’être nés pour chanter, une cause à défendre et un parcours d’étoiles tout tracé.. que notre équipe a suivi.

Bio et local

Un reportage de Frédérique Poret - Sylvie Garat - Christian Herregods - Philippe Hervé

Dans son discours aux Etats Généraux de l’alimentation le 22 octobre 2017, Emmanuel Macron a réaffirmé l’engagement d’atteindre 50 % de produits bio ou locaux en restauration collective d’ici à 2022.

Un objectif qui permettra, selon le Président de la République, de repenser territorialement notre alimentation et d’accompagner la nécessaire restructuration de certaines filières.

Le bio dans les cantines scolaires, ce n’est pas nouveau. Nous nous sommes rendus à Avignon, une ville déjà bien engagée dans cette démarche avec 30 % de bio proposés dans les 36 cantines de la commune.

Quelles sont les filières d’approvisionnement ? Que pense-t-on sur place de l’objectif fixé par Emmanuel Macron ? Peut-on l’atteindre avec 600 000 repas servis chaque année ?

Enquêtes de Région, une émission des rédactions de France 3 Provence-Alpes Côte d'Azur à voir Mercredi 2 mai après le Soir 3.