provence
alpes
côte d'azur
Choisir une région

La France en vrai

Le lundi en 2e partie de soirée / Le vendredi à 9h15 / Et un mercredi par mois après Enquêtes de Région
Logo de l'émission La France en vrai

REPLAY - « Un jour, nous reviendrons voir Alger » ou le retour extraordinaire de trois frères marseillais sur leur terre natale

Alain, Robert et Serge avaient respectivement 10, 15 et 18 ans lorsqu'ils ont quitté Alger. 57 ans plus tard, ils décident d'y retourner pour la première fois. / © la Prod du sud
Alain, Robert et Serge avaient respectivement 10, 15 et 18 ans lorsqu'ils ont quitté Alger. 57 ans plus tard, ils décident d'y retourner pour la première fois. / © la Prod du sud

En 1962, Alain, Robert et Serge ont dû quitter leur terre natale : l’Algérie. Les 3 frères ont décidé d’y retourner 57 ans plus tard. Laura Sahin les a suivis dans ce voyage. « Un jour nous reviendrons voir Alger », un documentaire à voir lundi 2 novembre à  22h40 sur France 3 ou ici. 
 

Par Sarah Desreumaux

Revoir l'émission

C’est en 1962, alors en pleine adolescence, qu’Alain, Robert et Serge, nés à Alger, sont arrivés à Marseille. La raison ? La mutation professionnelle de leur père.

Depuis, s’ils n’ont jamais quitté la Cité Phocéenne à laquelle ils se sont attachés, leurs souvenirs d’enfance, eux, sont restés à Alger.
C'est dans le quartier de Bab El Wed, là où elle a grandi, que la fratrie retrouve ses repères. / © (c) La prod du sud / Laura Sahin
C'est dans le quartier de Bab El Wed, là où elle a grandi, que la fratrie retrouve ses repères. / © (c) La prod du sud / Laura Sahin
Cela fait 57 ans qu’ils voient les paquebots quitter le Port de Marseille direction l’Algérie. Cette fois-ci, c’est leur tour: ils retournent voir Alger.

Une décision prise subitement, comme si le déracinement était encore plus perceptible avec la vieillesse qui les touche.

De la préparation du voyage à la traversée de la Méditerranée jusque dans les rues de Bab El Oued où ils ont grandi, Laura Sahin les a accompagnés, caméra au poing, pour rendre compte de ce voyage extraordinaire, aux allures de pèlerinage.

Entre appréhension et excitation le trio est déterminé à retisser des liens avec sa terre natale.

A peine arrivés sur le sol algérien, les étals du marché de Bab El Oued font ressurgir les odeurs qui ont bercé les premières années de leur vie.
Sur le marché, Alain, Robert et Serge sont considérés comme des locaux par les marchands. / © La prod du sud / Laura Sahin
Sur le marché, Alain, Robert et Serge sont considérés comme des locaux par les marchands. / © La prod du sud / Laura Sahin
Un passage par la bijouterie qui appartenait à leur oncle est l’occasion d’échanger avec les nouveaux propriétaires sur le passé de l’établissement.

La visite de leur ancien appartement sonne comme un hommage à leurs parents, qui ont vécu une grande partie de leur vie là-bas.

Les trois hommes reconstituent ainsi leur histoire tel un puzzle dont quelques pièces avaient disparu. Les souvenirs se télescopent avec le présent. Quelle vie auraient-ils mené en restant sur leur terre natale ?
Les trois frères repartent sur les traces de leur passé. Les propriétaires actuels de l'appartement où ils ont grandi acceptent de les faire entrer dans leur cocon algérois. / © La prod du sud / Laura Sahin
Les trois frères repartent sur les traces de leur passé. Les propriétaires actuels de l'appartement où ils ont grandi acceptent de les faire entrer dans leur cocon algérois. / © La prod du sud / Laura Sahin
Au-delà d'être un récit familial, le documentaire dépeint Alger, ville cosmopolite, caractérisée depuis toujours par sa mixité culturelle, sociale et religieuse.

Pour contrebalancer la subjectivité de ce récit empreint d’émotionsJean-Jacques Jordi, historien spécialiste de l’Algérie, vient contextualiser le départ de la fraterie en 1962. Le pays connaissait alors une escalade de la violence entre le Front de Libération Nationale et l’Organisation de l’Armée Secrète.
Le retour des trois frères "pieds-noirs" à Alger est une manière pour eux d'honorer la mémoire de leurs aînés qui y ont vécu la plus grande partie de leur vie. / © La Prod du sud
Le retour des trois frères "pieds-noirs" à Alger est une manière pour eux d'honorer la mémoire de leurs aînés qui y ont vécu la plus grande partie de leur vie. / © La Prod du sud
Pour les trois frères français nés en Algérie, ce voyage de l'autre côté de la Méditerranée est un retour aux sources, comme une étape indispensable avant de quitter ce monde.



« Un jour, nous reviendrons voir Alger »
Un documentaire de 52’ réalisé par Laura Sahin
Une coproduction : La Prod du sud / France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur
Diffusion : lundi 2 novembre 2020 à 22h40 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

A lire aussi