provence
alpes
côte d'azur
Choisir une région

Prioriterre

Le samedi après le journal de 19h en Provence-Alpes / Le dimanche après le journal de 19h en Côte d'Azur
Logo de l'émission Prioriterre

PrioriTerre au Tignet (06) : Christian Boselli un champignonniste conquis par le Shii Také

PrioriTerre au Tignet (06) : Christian Boselli un champignonniste conquis par le Shii Také / © France Télévisions
PrioriTerre au Tignet (06) : Christian Boselli un champignonniste conquis par le Shii Také / © France Télévisions

Le Shii Také ou lentin de chêne possède des qualités nutritives incomparables à celles des autres champignons. Mais il pourrait aussi aider durablement les paysans champignonnistes, menacés par la production industrielle du champignon de Paris.

Par Eric Dehorter

Revoir l'émission

Concurrencés par la production industrielle à bas prix, les paysans champignonnistes de la région Provence Alpes Côte d'Azur ont eu tendance à disparaître ces dernières années. La seule unité de pasteurisation du fumier de cheval qui existait dans la région a disparu. Or, c'est la base pour cultiver le champignon de Paris. 
Il faut maintenant le faire venir de la Sarthe. 

Pourtant un champignon venu d'Asie est en train de venir à leur secours. Le shii také ou lentin de chêne est le plus vieux champignon dont l'humanité a su maîtriser la culture. Il est de plus utilisé depuis longtemps par les pharmacopées chinoises et japonaises pour ses nombreuses propriétés.
Et il demande beaucoup moins de mise en œuvre que le champignon de Paris. 

Au Tignet, Christian Boselli s'est mis à le cultiver depuis une dizaine d'années, mais c'est un champignon encore peu connu du grand public, pourtant de plus en plus présent dans les magasins bio.
Même s'il est d'un rapport économique beaucoup plus intéressant que le champignon de Paris (il se vend 2 fois plus cher et demande nettement moins de travail pour sa culture), le volume des ventes ne suffit pas encore pour permettre à Christian de se concentrer uniquement sur le shii také.
C'est la raison pour laquelle il a également pensé recycler le fumier utilisé pour produire les champignons de Paris, en terreau de culture pour des endives. 

Une diversification qui lui permettra de continuer durablement son activité sur tous les marchés du pays de Grasse, dans les AMAP, les magasins de producteurs et au supermarché coopératif de Grasse , coop la Meute. 

Contact : Christian Boselli 06 08 05 38 07

Retrouvez Christian sur les marchés du pays de Grasse :

Lundi à Peymeinade
Mardi à Mouans-Sartoux
Mercredi à Grasse
Jeudi à Pégomas
Vendredi à Valbonne
Samedi à Saint-Cézaire-sur-Siagne
Dimanche à Saint-Vallier-de-Thiey par quinzaine

A lire aussi