provence
alpes
côte d'azur
Choisir une région

Prioriterre

Le samedi après le journal de 19h en Provence-Alpes / Le dimanche après le journal de 19h en Côte d'Azur
Logo de l'émission Prioriterre

PrioriTerre à Montclar (04) : sève de bouleau et chaga de la vallée de la Blanche, des sources durables d'oligo-éléments, de vitamines et d'anti-oxydants

© FTV
© FTV

Depuis quelques années, des producteurs de sève fraîche de bouleau et de chaga se développent en Provence-Alpes-Côte d'Azur et font connaître les propriétés de ces produits connus depuis des millénaires en Sibérie et en Asie.

Par Eric Dehorter

Depuis une dizaine d’années, les Français ont commencé à adopter une ancienne tradition de Sibérie et d’Asie centrale : la cure de sève de bouleau.

Provence-Alpes-Côte d'Azur adopte les habitudes ancestrales de la Sibérie et de l'Asie.

A la fin de l’hiver, les arbres sortent de dormance et pompent plusieurs centaines de litres d’eau pour reconstituer la sève de printemps. Comme pour une prise de sang, on leur prélève alors 10 à 20 litres de sève reminéralisante que l’on consomme par petit verre en cure de 21 jours. 

La sève fraîche reste fragile, pour éviter qu’elle fermente on respecte la chaine du froid. Pourtant, paradoxalement, la fermentation augmente encore ses qualités nutritives et ses propriétés, il s’agit d’une lactofermentation qui contribue à nourrir le microbiote intestinal.

Ancien taxi marseillais, Julien Romano est revenu dans un des berceaux de sa famille pour devenir un des plus gros fournisseurs de sève de bouleau de France avec la Blanche Bio. Aujourd’hui depuis Montclar dans la vallée de la Blanche, il dessert 1200 boutiques.

Le chaga : une symbiose qui renforce l'arbre.

Mais le bouleau recèle bien d’autres vertus notamment avec un champignon utilisé en infusion depuis longtemps par la médecine traditionnelle Russe, le Chaga. 

Ce champignon vit en symbiose avec l'arbre et contribue même à le renforcer pour lui donner vigueur et croissance. Ses multiples propriétés l'on fait rentrer depuis longtemps dans la pharmacopée russe et chinoise. En Europe, ce sont surtout les naturopathes qui en ont fait la promotion. 

►A voir aussi : Récolte de la sève de bouleau ; Christine et Bernard Reynier, établissement Gayral dans le Champsaur

 

A lire aussi