Vaqui

Le dimanche à 10h45
Logo de l'émission Vaqui

VAQUI St Tropez, fêtes et Bravado

© FTV
© FTV

Dimanche 25 juin vers 10h45

Par Liza VAQUI

Revoir l'émission

Pour terminer la saison l’équipe de VAQUI vous propose une émission en immersion dans les grandes fêtes de Provence Alpes Côte d’Azur et même au-delà !
Ce dimanche dans Vaqui, Frédéric Soulié vous attend à Saint-Tropez, où la grande fête votive s’appelle « la Bravado ». 

Au cœur de la ville de Saint-Tropez, toute colorée de rouge et blanc et dans un vacarme assourdissant de tirs de tromblons,  Frédéric est attendu par Georges Giraud, un tropézien impliqué fortement dans l’organisation de la Bravado, une fête immuable depuis plus de 450 ans. Au son des fifres et tambours, en costume de l’Empire adaptés pour cette fête identitaire tropézienne « La Bravado » est une fête religieuse et militaire. Lors de la messe des mousquetaires dans l’église autour du buste de Saint Tropez, le patron de la ville, Frédéric rejoint Jean-Paul Bracco organiste et président des Amis de la Bravade et des traditions tropéziennes. L’occasion d’en savoir plus sur la légende de Saint Tropez : le chevalier Torpès, un officier de Néron, s’était converti au catholicisme … et Néron l’a fait décapiter ! C’était le sort réservé alors aux parricides et on a mis son corps dans une barque avec un chien et un coq.

Autour du Cépoun et du Capitaine de ville (nommé en conseil municipal !), des centaines de jeunes Tropéziens participent aux 3 jours de fêtes : jeunes filles en costumes traditionnels, marins armés de mousquets, ou bien en costume Empire, et tous ces hommes tirent au tromblon et au mousquet dans un tonnerre de poudre tout au long des processions dans les rues tropéziennes et des hommages aux autorités devant la mairie.

Dans le mot bravade, il y a l’idée de braver quelque chose, braver le danger. L’esprit de la Bravade, à l’origine, est de porter le saint en dehors des remparts dans la chapelle de Saint Tropez, la chapelle hors-les-murs, au-delà des remparts. Autrefois, pour aller hors des remparts il fallait être armé, et les Tropéziens avaient leur milice, leur police locale avec à la tête le Capitaine de Ville.

Reportages:
Le reportage de Magali Gazzano nous fera revivre d’autres fêtes comme « Caramentran », le carnaval une fête qui marque la fin de l’hiver et le début du printemps. Le carnaval à l’école des Platanes d’Aix, est un événement majeur de l’année. Avec l’intervention et le soutient de l’AELOC, l’Association pour l’Enseignement de la Langue d’Oc, on organise le jugement de Caramentran entre danses et chansons traditionnelles. Evènement vécu avec les enfants de l’école des Platanes près d’Aix-en-Provence.

Nous terminerons de l’autre côté des Alpes dans le Piémont Italien, près de Sampeyre pour la « Baia de Becetto »,  une grande fête historique, colorée et spectaculaire qui n’a lieu que tous les 5 ans suivie par Eliane Tourtet!

Ne manquez pas ce VAQUI « Fêtes et Bravade », dimanche 25 juin vers 10h45 Sur France 3 Provence Alpes et France 3 Côte d’Azur.

 

Les transports en commun gratuits à Aubagne