• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Feux d'artifice et pétards pour particuliers interdits pour Noël et le Nouvel An dans le Var et les Alpes-Maritimes

Pas de feux d'artifice pour particuliers cette année dans les Alpes-maritimes. / © MAXPPP
Pas de feux d'artifice pour particuliers cette année dans les Alpes-maritimes. / © MAXPPP

L'utilisation de pétards et autres artifices sur la voie publique et leur vente seront interdites dans les Alpes-Maritimes du 19 décembre 2018 au 2 janvier 2019 inclus. Dans le Var, l'interdiction ira du 22 décembre au 1er janvier inclus.

Par ALH

Rangez vos fusées au grenier. Dans un communiqué, la préfecture des Alpes-Maritimes précise qu'afin "de prévenir tout trouble à l'ordre et à la tranquillité publics et toute atteinte grave aux personnes durant les fêtes de fin d’années" des mesures ont été prises :

1. La vente des artifices de divertissement («feux d'artifice»), quelle qu’en soit la catégorie, est interdite du 19 décembre 2018 au 2 janvier 2019 inclus.

2. La détention et l’utilisation des artifices de divertissement, quelle qu’en soit la catégorie, est interdite du 19 décembre 2018 au 2 janvier 2019 inclus sur la voie publique et en direction de la voie publique.

Ces interdictions s'appliquent à l'ensemble des communes du département des Alpes-Maritimes.
 

Dans le Var 


Dans toutes les communes du département du Var, l’utilisation des pétards, artifices élémentaires de divertissement et pièces d’artifice est aussi réglementée. 

Toute utilisation d’artifices de divertissement et d’articles pyrotechniques quelle qu’en soit la catégorie est interdite pour les particuliers sur la voie publique ou en direction de la voie publique ainsi que dans tous les  lieux où se tiennent de grands rassemblements de personnes les 22,  23, 24 et 25 décembre 2018 ainsi que les 29, 30 et 31 décembre 2018 et le 1er janvier 2019. 

► Des exceptions :


• L’utilisation d’artifices de divertissement et d’articles pyrotechniques, dans le cadre des spectacles pyrotechniques déclarés en mairie et préfecture (mise en oeuvre d’articles pyrotechniques de catégories 4 ou T2 et/ou  mise en oeuvre d’articles pyrotechniques de catégories 2, 3 ou T1 dont la quantité totale de matière active est supérieure à 35 kg). 

• L’utilisation d’artifices de divertissement et d’articles pyrotechniques dans  le cadre de manifestations publiques ou privées n’ayant pas la  qualification de spectacles pyrotechniques.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus