Gastro-entérite : la région PACA est la deuxième zone la plus touchée par l'épidémie

Alors que le seuil épidémique de la gastro-entérite a largement été dépassé en cette fin novembre, la région PACA se révèle être la deuxième zone la plus touchée après les Hauts-de-France, selon le réseau Sentinelles. L'est des Bouches-du-Rhône et l'ouest du Var semblent particulièrement touchés.

Le tôt de malades est de 246 personnes sur 100 000 en PACA, bien au dessus du seuil épidémique
Le tôt de malades est de 246 personnes sur 100 000 en PACA, bien au dessus du seuil épidémique © Julio PELAEZ / maxppp
Quatre régions sont au-dessus du seuil épidémique de la gastro-entérite, selon les chiffres publiés par le réseau Sentinelles ce mercredi 28 novembre. Parmi elles, la région PACA, deuxième après les Hauts-de-France à comporter le plus de malades.

Du 19 au 25 novembre, 246 cas pour 100.000 habitants étaient recensés en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, selon le réseau de veille sanitaire. Un chiffre bien au dessus du seuil épidémique, qui est de 165 cas pour 100 000 habitants. 
 
Contamination par la gastro-entérite entre le 19 et le 25 novembre
Contamination par la gastro-entérite entre le 19 et le 25 novembre © Sentinelles
 

Épidémie entre Toulon et La Ciotat

La partie de la région la plus touchée par le virus de la gastro semble se dessiner sur la côte, entre l'est des Bouches-du-Rhône et l'ouest varrois, avec un taux particulièrement élevé entre La Ciotat et Toulon (plus de 300 cas pour 100 000 habitants). 

Entre Marseille et Saint-Tropez, le nombre de cas atteint également plus de 250 cas pour 100 000 personnes.
La zone la plus touchée par la gastro : l'ouest varrois et l'est des Bouches-du-Rhône
La zone la plus touchée par la gastro : l'ouest varrois et l'est des Bouches-du-Rhône © Sentinelles

Les Hauts-de-France sont aussi particulièrement touchés par le virus (267 cas pour 100.000 habitants), tout comme le Grand Est (197 cas pour 100 000 habitants) et les Pays de la Loire (177 cas pour 100.000 habitants).

On ne parle pas encore d'épidémie nationale, car le chiffre total en France est estimé à 156 cas pour 100.000 habitants. Le bulletin épidémiologique du réseau Sentinelles s'appuie en effet sur plus de 1.400 médecins dans toute la France.

Pour vaincre la gastro : la diète et l'hydratation

Le virus de la gastro-entérite s'identifie assez facilement par des nausées, vomissements, diarrhée, fièvre, ou encore de la fatigue... Il résiste en général pendant un à trois jours. Pour éviter de l'attraper, voici quelques recommandations : Pour soigner le virus, les médecins recommandent la diète digestive, et l’hydratation, c'est-à-dire manger peu et boire beaucoup d'eau. Pour ne pas contaminer les autres, il est recommandé de tousser dans le creux du bras pour éviter les projections, d'utiliser des mouchoirs en papier, mais surtout d'éviter le contact avec des personnes fragiles.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter