• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Une jeune Briançonnaise détenue 2 semaines aux Etats-Unis pour avoir franchi la frontière en joggant

La jeune Française est passée aux Etats-Unis sans le savior en faisant son jogging. / © Facebook
La jeune Française est passée aux Etats-Unis sans le savior en faisant son jogging. / © Facebook

Cedella Roman a 19 ans, elle est originaire de Briançon. En séjour chez sa mère au Canada, en mai, la jeune fille s'est retrouvée détenue deux semaines aux Etats-Unis pour avoir passé la frontière sans le savoir, en faisant du jogging.

Par Annie Vergnenegre

Cedella Roman a raconté sa mésaventure à la Radio Canada. La jeune fille, âgée de 19 ans vient de passer deux semaines détenue aux Etats- Unis pour avoir passer "par inadvertance" la frontière. Le 21 mai dernier vers 19h, Cadella est partie faire un jogging le long d'une plage au sud de la ville frontalière de Vancouver, au Canada. Elle raconte qu'elle s'est engagée sur un petit sentier, ne sachant pas qu'il se trouvait côté américain du Parc de Peace Arch qui marque la frontière. C'est là qu'une patrouille américaine l'a interpellée.

Il a commencé à me dire que j’avais passé la frontière illégalement et je lui ai dit que je n’avais vraiment pas fait exprès,

explique-t-elle au journal canadien. A aucun moment, la jeune joggeuse n'imagine qu'elle sera jetée en prison pour cela. Mais au moment de son arrestation, elle n'a aucun papier sur elle et l'administration américaine ne plaisante pas avec la question de l'immigration.
 

Un centre de détention pour migrants


Cedella, qui est originaire de Briançon, est arrivée en septembre au Canada où réside sa mère. Mais ne pouvant prouver son identité, elle est internée au centre de détention de Tacoma, à 200 km de son lieu d'arrestation.

Je me retrouve en prison. Nous sommes enfermés en permanence et dans la cour, il y a des barbelés et des chiens.

Alertée, sa mère Christiane Ferne, s'est immédiatement rendue sur place avec le passeport et le permis de travail de sa fille. Mais les autorités ont pris le temps de vérifier leur validité auprès de l'Immigration du Canada. Deux bonnes semaines. Cedella passe ses journées dans une grande pièce qui abrite 60 lits superposés et une centaine de migrants. Radio-Canada a pu se voir confirmer que Cedella Roman a bien été renvoyée des États-Unis le 6 juin.

Une semaine après sa libération, Cedella est rentrée en France. Elle en ne sera pas poursuivie mais n'est pas sûre de pouvoir un jour entrer à nouveau aux Etats-Unis".

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus