• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La Coordination rurale boycotte les réunions sur le loup

© Vincent OLLIVIER/Maxppp
© Vincent OLLIVIER/Maxppp

La Coordination rurale ne participera pas à la réunion sur le loup organisée mardi à Lyon. Elle s'estime mise à l'écart des décisions, prises selon elle avec la FNSEA, syndicat majoritaire.

Par AV avec AFP

La Coordination rurale se sent exclue de la concertation sur le loup et le fait savoir. Le deuxième syndicat du monde paysan a annoncé lundi qu'il boycotterait le prochain rendez-vous fixé ce mardi à Lyon au sujet de la prédation du loup. 

Ce n'est pas la peine d'attraper la réunionite pour n'aboutir à rien.

Notre point de vue, on le connaît, ça fait 25 ans qu'on l'annonce", a expliqué Joseph Jouffrey, un des consultants "loup" de la Coordination.

"On vient d'apprendre que le syndicat majoritaire (la FNSEA, NDLR) avait rencontré le 7 janvier les instances décisionnaires des ministères de l'Environnement et de l'Agriculture; on n'a pas été associé. Si on ne doit pas être des acteurs de prise de décision et des acteurs économiques de ce paysage français, on boycotte les réunions", a ajouté l'éleveur de brebis. 

Trop de brebis tuées 

Cet hiver, le bilan des attaques de loups est lourd dans les Hautes-Alpes. Le week-end dernier encore, une attaque a eu lieu  du côté de Sigottier, une brebis a été tuée et deux autres blessées. 

Evoquant l'attaque subie le 24 décembre par un jeune couple d'éleveurs, qui a lui perdu 16 brebis d'un coup, Joseph Jouffrey, par ailleurs président de la Coordination rurale dans ce département, a affirmé: "Je me sens mal à l'aise quand je redescends de Lyon, pour annoncer ce qui a été décidé là haut et dont je ne suis pas acteur, à des gens comme ça". 

La Coordination a d'ores et déjà annoncé qu'elle boycottera aussi les quatre autres réunions prévues les 31 janvier, 28 février, 28 mars et 16 mai. 
  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Roch-Charles Rosier (06)

Les + Lus