• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Des Hautes-Alpes au Bas-Rhin, un vol de voiture conduit les gendarmes sur une filière de véhicules volés

La Gendarmerie des Hautes-Alpes a réussi à résoudre une enquête difficile. / © Gendarmerie des Hautes-Alpes
La Gendarmerie des Hautes-Alpes a réussi à résoudre une enquête difficile. / © Gendarmerie des Hautes-Alpes

Les gendarmes des Hautes-Alpes ont réussi à résoudre une "belle affaire". Un vol de voiture à Tallard les a menés jusqu'à deux personnes, 600 kilomètres plus loin, à Strasbourg, mettant ainsi un terme à une série de vols de voitures commis sur tout le territoire français.

Par Jean Poustis / France 3 Provence-Alpes

Tout part d'un simple vol de 4x4 à Tallard. Après avoir recueilli la plainte d'un habitant de la commune des Hautes-Alpes, les gendarmes de la brigade de La Saulce poursuivent leurs investigations. 

En recherchant les circonstances des faits, les militaires "flairent un dossier plus complexe qu'il n'y paraît" selon la gendarmerie des Hautes-Alpes, qui explique l'affaire sur sa page Facebook.

Les gendarmes décident alors d'informer la brigade de recherches de Gap. Cette unité d'appui judiciaire oeuvre pour des enquêtes complexes ou d'une sensibilité importante.

D'autres vols de voitures similaires en France

Les deux unités mènent alors des investigations complémentaires et recueillent les premiers éléments sur la manière d'opérer des malfrats, indiquent les gendarmes des Hautes-Alpes.

Avec le recoupement au niveau national, "des données particulièrement intéressantes pour l'enquête" sont mises en évidence, selon les gendarmes des Hautes-Alpes. D'autres faits en France sont "raccrochés" aux auteurs du vol de Tallard.

Interpellés à Strasbourg

L'enquête finit par donner lieu à l'ouverture d'une information judiciaire. Elle durera plusieurs mois, mobilisant de nombreux enquêteurs.

Les auteurs sont finalement interpellés à Strasbourg, à plus de 600 kilomètres de Tallard. Inscrits sur le Fichier des personnes recherchées, les deux hommes sont entendus par les enquêteurs et jugés au tribunal correctionnel de Gap. Ils ont été condamnés à un an de prison ferme.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Aix-en-Provence : l'association "une image pour tous"

Les + Lus