• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Hautes-Alpes : le département en vigilance jaune avalanche

Les Hautes-Alpes sont placés en vigilance jaune avalanche. / © DENIS CHARLET / AFP
Les Hautes-Alpes sont placés en vigilance jaune avalanche. / © DENIS CHARLET / AFP

Le département des Hautes-Alpes est placé, mardi 23 avril, en vigilance jaune avalanche par Météo-France. Des précipitations neigeuses ont touché lundi l'est du Queyras et se poursuivent aujourd'hui et mercredi.
 

Par Jean Poustis / France 3 Provence-Alpes

Le département des Hautes-Alpes est placé mardi 23 avril en vigilance jaune avalanche par Météo-France.

"C’est une situation courante dans notre département tout au long de la période d'enneigement", indique la préfecture des Hautes-Alpes.

Risque 3 sur 5 pour les avalanches

Des précipitations neigeuses ont touché lundi l'est du Queyras et se poursuivent aujourd'hui et mercredi, indique Météo-France. Cette zone des Hautes-Alpes est passée en risque 3 sur 5 pour les avalanches.

Selon l’échelle européenne de risque d’avalanche, "dans de nombreuses pentes suffisamment raides, le manteau neigeux n'est que modérément à faiblement stabilisé".

"Cela a conduit au passage en vigilance "jaune" pour l'ensemble du département", précise la préfecture.

Malgré la fermeture, samedi et dimanche dernier, des domaines skiables des stations comme Risoul, Serre-Chevalier, les skieurs et randonneurs peuvent accéder aux différentes zones de montagne des Hautes-Alpes.

"Le risque 0 n'existe pas"

Avec les conditions météorologiques actuelles, les professionnels de la montagne "invitent à la prudence". 

"Le risque 0 n’existe pas. Plus on monte en altitude, plus il y a de neige, plus la pente est raide et donc le risque d’avalanche grandit. Et avec la chaleur, dans l’après-midi, le manteau neigeux n’a plus de stabilité", explique Gilles Favier, chef des pistes de la station de Risoul.

Le professionnel conseille aux futurs skieurs "d’être entraînés, de prendre la météo avant de partir, de ne pas commencer la sortie l’après-midi, d’être équipés d’une pelle, d’une sonde et d’un détecteur de victimes en avalanche, d’avoir un téléphone sur soi".

Météo-France, de son côté, donne les consignes suivantes pour la vigilance jaune :

" Si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou exposées aux crues, des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux comme du mistral, des orages d'été ou la montée des eaux, sont en effet prévus. Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation".


 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus