• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Journée chargée pour les secouristes du PGHM de Briançon

Illustration d'une intervention du PGHM / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Illustration d'une intervention du PGHM / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Le PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne) de Briançon a effectué cinq interventions importantes ce lundi. Les 8 hommes sont accompagnés chaque jour d'un pilote et d'un mécanicien. Aujourd'hui, ils sont sortis en hélicoptère pour chacun des secours.

Par Nathalie Deumier

L'accident le plus grave a coûté la vie à un parapentiste, autour de 14h30, sur la commune de Seillac. Une école de parapente surplombe le village. La voile du parapente s'est fermée, elle est "partie en torche".

L'homme, d'une cinquantaine d'années, a déclenché son parachute de secours à une dizaine de mètres du sol, selon les pompiers des Hautes-Alpes. Trop tard.

Il est tombé sur la piste d'atterrissage et a succombé à ses blessures. L'enquête a été confiée à la gendarmerie.
 
Le massif des Ecrins / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Le massif des Ecrins / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Dès ce matin, le PGHM de Briançon était alerté à 7h45 pour un alpiniste qui se sentait fatigué. L'homme était accompagné d'un guide, pour une course de montagne sur le pilier sur des Ecrins.

Les participants de cette course prennent le départ vers 4 heures du matin et courent jusqu'à 7 heures environ. Ils doivent escalader 800 mètres de roche. C'est au bout de 500 mètres que le concurrent s'est senti mal. Il a été hélitreuillé sur le parking  au départ de la course.   
 
© DUCLET Stéphane / MaxPPP
© DUCLET Stéphane / MaxPPP
A Nevache, un randonneur âgé de 60 ans a fait une chute près du Lac Noir. Le PGHM est intervenu car il se plaignait d'un genou et d'une épaule. 

Dans la foulée, l'hélicoptère a redécollé pour atterrir au même endroit. Une jeune fille s'est tordu la cheville. 

Vers 17h30, les secouristes partent dans le département voisin, l'Isère, pour une chute de VTT aux Deux-Alpes.

Ils sont 19 en tout, dont 8 présents chaque jour. 
 

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus