• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Sébastien Ogier fait une sortie de route au Rallye de Turquie: “une des erreurs les plus bêtes de ma carrière”

© Nikos Mitsouras/EPA/Newscom/MaxPPP
© Nikos Mitsouras/EPA/Newscom/MaxPPP

Le Gapençais Sébastien Ogier est sorti de la route dans la 11e spéciale du Rallye de Turquie, 10e manche du Championnat du
monde (WRC), samedi, concédant beaucoup de temps sur ses adversaires, notamment le nouveau leader estonien Ott Tänak (Toyota).
   

Par Annie Vergnenegre

Une mauvaise journée pour le Gapençais. Déjà victime d'un bris de suspension ce samedi matin, Sébastien Ogier est sorti de la route dans la 11e spéciale du Rallye de Turquie, 10e manche du Championnat du monde (WRC), concédant beaucoup de temps sur ses adversaires, notamment le nouveau leader estonien Ott Tänak (Toyota).
Sur son compte Twitter, Sébastien Ogier a analysé l'incident: "Une des erreurs les plus bêtes de ma carrière. C'était la sortie d'une sorte d'épingle, rapidement suivie par un autre virage serré, donc je n'avais pratiquement pas de vitesse. Je n'ai pas bien écouté la note, j'ai freiné trop tard et je suis sorti de la trajectoire" 1/4
Il explique ensuite : "J'ai glissé légèrement vers l'extérieur et je me suis arrêté contre un arbre, très lentement. La voiture n'était pas abîmée, j'ai reculé et quand j'ai avancé le sol était tellement meuble que la voiture a glissé et est restée bloquée". 
Dans le 3e tweet, on lit toute la déception du Haut-Alpin: "On s'est beaucoup battu ce matin, on a réussi à revenir à l'assistance et on était encore en bagarre pour de gros points… Apparemment ça ne veut pas aller dans mon sens en ce moment. C'est le sport auto, je suis sûr que des jours meilleurs viendront".

Fair play il salue la performance de son adversaire, l'Estonien Ott Tänak :"@OttTanak fait du très bon boulot, il le mérite. Ce sera une grosse bagarre entre nous trois au championnat. On ne fait pas un bon week-end mais rien n'est impossible à trois rallyes de la fin" 4/4 #RallyTurkey #WRC"
Le quintuple champion du monde, pointait en 4e position à 46 sec 1/10 de la tête avant cet incident. Alors que les derniers concurrents en catégorie WRC en terminaient avec cette spéciale, Ogier n'avait pas encore pu repartir. Quatrième leader depuis le matin, Tänak s'est installé en tête de l'épreuve à l'issue de l'ES11, profitant d'un ennui mécanique subi par le Norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai).

 

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus