Un hommage est rendu au pilote décédé à Générac dans toutes les casernes de France

Publié le Mis à jour le

Le pilote Franck Chesneau s'est crashé vendredi dernier à Générac, dans le Gard. Depuis, les drapeaux sont en berne dans les casernes de pompiers. Ce mardi matin à 11 heures, tous les pompiers de France observeront une minute de silence en hommage à leur collègue décédé en service.

Les drapeaux sont en berne depuis que les pompiers ont appris le décès de Franck Chesneau, pilote de tracker. Ce mardi, à 11 heures, les pompiers se regrouperont, dans toutes les casernes de France pour observer une minute de silence. 

"Une toute petite minute de silence, c'est la moindre des choses, une marque de respect", nous dit Noémie Marra, chargée de communication des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône. 

Au même moment, un hommage national sera rendu sur la base aérienne de Nîmes, en présence de Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur.  

Les cérémonies dans les casernes ne sont pas ouvertes au public.