• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

6 fausses bonnes idées pour se rafraîchir

Pour ce week-end le plus chaud de l'été voici quelques idées reçues à combattre.

Par Fabien Magnenou et M.G.

  Le Professeur Jean-Louis San Marco nous aide à déboulonner 6 fausse bonnes idées contre la chaleur.

1 Faire boire des litres d'eau aux personnes âgées

Les personnes âgées doivent veiller à boire 1,5 litre d'eau tous les jours de l'année.

Un litre et demi d’eau par jour, pas plus, pas moins. Mais faire boire davantage les personnes âgées sous prétexte de canicule est inutile, voire dangereux, explique le docteur Jean-Louis San Marco, professeur de médecine à l'Académie de Marseille et auteur de Météo et santé : conseils pratiques (Le Cherche midi, 2005).  

En cas d’excès, la personne âgée risque alors de vomir pour éliminer l’eau. Et en cas de passage dans les poumons, cela peut avoir des conséquences dramatiques, comme un œdème. "Quand elles arrivent aux urgences, par principe, on fait parfois boire massivement de l’eau aux personnes âgées. On en a noyé un certain nombre dans des hospices !" Pour les hydrater autrement, il faut donc prendre soin de mouiller la peau des aînés. Et s'assurer qu'ils profitent d'un petit courant d’air. "L’idéal c’est l’éventail, qui maintient facilement la température centrale."

Les personnes âgées souffrant d’insuffisance cardiaque sont elles aussi concernées. Transpirer demande une telle énergie que le corps est très sollicité. "Si un insuffisant cardiaque met dix minutes à gravir un escalier, c’est comme si vous lui demandiez tout à coup de courir". Inutile alors de l'accabler avec une trop grande quantité d'eau.

2 Croire que votre enfant est à l’abri sous le parasol

Pour les jeunes enfants, pas de plage entre midi et 16 heures, même à l'ombre d'un parasol.

Il fait trop chaud pour bouder la plage ? Vous décidez de jouer la carte du parasol. Mais attention : l’ombre ne protège absolument pas un enfant de la canicule. "La chaleur, à la fois répercutée par la mer et la sable, atteint une température monstrueuse pour son organisme", explique Jean-Louis San Marco. Pour les jeunes enfants, c'est tout vu : pas de plage entre midi et 16 heures.

3 Boire très vite, glacé ou alcoolisé

Bue trop rapidement, une eau glacée peut tromper la soif.

Un liquide glacé apporte une sensation de satiété plus rapide. C’est agréable, mais ce n’est pas forcément le plus sensé. "Celui qui boit d'une traite un demi-litre d’eau glacée anesthésie ses récepteurs" mais s'arrête aussi plus vite, alors qu'il aurait besoin d'absorber davantage de liquide, note le médecin.

Quant à l'alcool, canicule ou non, il reste dangereux pour la santé. Mais en cas de forte chaleur, les mojitos avalés au bord de la piscine peuvent altérer le processus de transpiration et accélérer encore la déshydratation du corps. "La petite bière ne doit pas venir étancher la soif, mais être réservée au plaisir, après avoir bu de l'eau."

4 S'infliger une douche froide

Inutile de s'infliger une douche glacée, de l'eau fraîche ou tiède suffit.

"A part pour ceux qui aiment se faire du mal, ça ne sert à rien. A Calvi, en Corse, une douche de plage utilise l’eau qui descend directement de la montagne. C’est très froid et on brutalise l’organisme pour rien", explique le médecin.

Chez certains sujets, cela peut même aggraver l'état général. Mieux vaut prendre une douche fraîche ou tiède. "L’eau fraîche, c’est celle qui vous paraît à la bonne température", précise-t-il.

5 Vider la bombe d’anti-transpirant

La transpiration permet de réguler la température u corps.

Eviter les auréoles, d'accord. Mais il ne faut pas oublier que le processus de sudation sert à réguler la température du corps et rafraîchit mécaniquement la peau. Inutile, donc, de s'asperger de déo et d'empêcher ce coup de pouce naturel, même si "heureusement, les déodorants et anti-transpirants ne parviennent jamais à bloquer totalement la sudation".

6 Craquer pour une chemise en synthétique

Mieux vaut privilégier des vêtements amples en coton ou en lin.

Vous pensez que c'est le moment de sortir le t-shirt en polyester ou la robe en acrylique ? Pas sûr. Car les fibres synthétiques agissent comme une étuve et  "n’absorbent pas la transpiration", d'où l'apparition, en sus, de mauvaises odeurs. En cas de canicule, rien ne vaut le coton ou le lin, qui ont l'avantage de "très bien capter l’humidité", explique Jean-Louis San Marco.

Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus