• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Agnelet fixé bientôt fixé sur son sort

© Arhcives france 3 côte d'azur
© Arhcives france 3 côte d'azur

La commission de révision dira le 17 septembre si Jean-Maurice Agnelet obtiendra la révision de son procès.

Par Pierre-Olivier Casabianca

Dans l'affaire Agnès Le Roux, le cas de Jean-Maurice Agnelet sera fixé le 17 septembre prochain. La commission doit se prononcer sur la requête déposée par l'ex-avocat niçois et dire si elle saisit ou non la Cour de révision.

Ouverte en cas d'éléments nouveaux dans une affaire judiciaire, la requête se base dans ce cas précis sur les déclarations d'un ancien truand marseillais affirmant connaître le véritable assassin de la jeune femme.

Auteur d'un ouvrage de confessions paru le 10 mars, Jean-Pierre Hernandez, affirme qu'un de ses amis voyous, Jeannot Lucchesi, lui avait confié, quelques mois avant sa mort en 1987, qu'il avait tué l'héritière du Palais de la Méditerranée, dans le cadre d'un contrat.

Jean-Maurice Agnelet a été condamné en appel en 2007 à 20 ans de réclusion pour l'assassinat d'Agnès Le Roux, dont le corps n'a jamais été retrouvé. Il avait été acquitté en première instance.

La cour de cassation a rejeté son pourvoi en 2008. Il a toujours clamé son innocence.  

Il affirme que la condamnation d'Agnelet est une "erreur judiciaire".

Sur le même sujet

Label Tourisme et Handicap, état des lieux.

Les + Lus