Ansaldo Breda: c'est fini

La justice a donné raison à la RATP. Conséquence: Ansaldo Breda sera en liquidation le 14 mars.

Par V.K avec Nicolas Corbard

video title

video title

Ansaldo Breda: réaction avocat RATP

Réaction par téléphone de l'avocat de la RATP, l'unique client d'Ansaldo Breda. La RATP souhaitait dénoncer le contrat la liant à Ansaldo Breda, invoquant des retards de livraison. La justice vient de lui donner raison. Ansaldo breda est en liquidation judiciaire.

La cour d'appel d'Aix-en- Provence vient d'invalider le jugement du tribunal de Marseille. La RATP n'est plus obligée d'honorer ses contrats d'entretien de rame avec Ansaldo Breda (ex STP-Rail).

L'option "de la dernière chance" posée sur l'entretien des rames 7 et 9 du métro parisien (répresentatant 650 wagons à rénover) a été annulée. Selon les syndicats de l'entreprise, elle aurait pu pourtant procurer du travail pour 5 ans aux 114 salariés d'Ansaldo Breda. La RATP était l'unique client de l'entreprise.

L'administrateur judiciaire vient donc de confirmer que la liquidation devrait être effective au 14 mars prochain. Les 114 salariés seront au chômage la semaine prochaine. Ils  percevront leur salaire jusqu'à cette date.

Les syndicats négocient maintenant avec leur direction des indemnités. Pour le moment, elles s'élèveraient à 11 000euros brut par salarié.

Une réunion de travail est prévue vendredi matin avec le maire de Cannes et la sous-préfète des Alpes-Maritimes pour étudier les possibilités de reclassement des salariés.

Sur le même sujet

Les + Lus